histrionage

HISTRIONAGE

(i-stri-o-na-j') s. m.
Par plaisanterie, métier de comédien.
Un peu d'histrionage partage encore mon temps ; nous avons joué une pièce nouvelle... [VOLT., Lett. Cideville, 3 mars 1758]
Me voilà plus que jamais dans l'histrionage ; j'envoie Amélie à Paris, et je reçois la Coquette punie [ID., Lett. d'Argental, 3 juin 1752]

ÉTYMOLOGIE

  • Histrion.