homicider

HOMICIDER

(o-mi-si-dé) v. a.
Terme vieilli. Tuer, commettre un homicide sur quelqu'un. Absolument.
Comme après le coup fait vous étiez évadé, On n'accusait que moi d'avoir homicidé [TH. CORN., Galant doublé, I, 1]
S'homicider, v. réfl. Se tuer soi-même.
Vous savez ce qu'on fait à quiconque se tue, Et que s'homicider est chose défendue [SCAR., D. Japhet d'Arm. IV, 5]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    On dit que tous ceux qui meurdrirent Jules Cesar en plein senat moururent depuis de mors violentes ; semblables discours font quelques uns contre ceux qui homiciderent dedans Blois le duc de Guise [PASQUIER, Lett. t. II, p. 336]

ÉTYMOLOGIE

  • Homicide 1.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • HOMICIDER. Ajoutez : - REM. Homicider est dit un terme vieilli ; cependant le voici employé devant des tribunaux.
    Tel est l'individu qui a froidement tué une femme vertueuse, et qui a tenté d'homicider M. F.... son beau-frère et son bienfaiteur [, Gaz. des Trib. 12 sept. 1873, p. 878, 3e col.]

homicider

HOMICIDER. v. a. Tuer, commettre un homicide. Il est vieux.