hommasse

(Mot repris de hommasses)

hommasse

adj.
Péjor. Se dit d'une femme d'allure masculine.

HOMMASSE

(o-ma-s') adj.
Qui a l'apparence d'un vilain homme. Des traits hommasses, une figure hommasse, en parlant de l'un et l'autre sexe.
Plus particulièrement et plus souvent, il se dit d'une femme qui a les traits, la voix, les manières d'un homme. Des manières hommasses. Un ton hommasse.
Cette Sylvie était mauvaise, Hommasse, fort gourmande d'aulx [SCARRON, Virg. VII]
La comtesse de Furstemberg avait été fort belle, mais grande et grosse, hommasse comme un cent-suisse habillé en femme [SAINT-SIMON, 76, 239]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Une beauté naïfve, active, genereuse non hommasse, mais virile [MONT., I, 176]
    Pour la peine elle l'enduroit très bien, fut à pied, fut à cheval s'y tenant de meilleure grace, ne sentant pour cela sa dame homasse en forme et façon d'amazone bizarre, mais sa gente princesse belle, bien agreable et douce [BRANT., Dames ill. p. 73]
    Mais malheureux celui qui vit esclave infame Soubz une femme hommace et soubz un homme femme ! [D'AUB., Tragiques, II]

ÉTYMOLOGIE

  • Homme, avec la finale péjorative asse ou ace.

hommasse

HOMMASSE. adj. des deux genres. Qui tient plus de l'homme que de la femme. Elle a des traits hommasses, la taille hommasse. Elle est hommasse. On le prend toujours en mauvaise part.

hommasse

HOMMASSE, adj. L'Acad. dit qu'il est de tout genre, et que cependant il ne se dit que d'une femme, dont les traits, le son de voix, la taille tiennent plus de l'homme que de la femme. "Elle est homasse: elle a le visage, la taille homasse. Voyez SAVANTASSE.

Traductions

hommasse

butch

hommasse

varonil