hommelet

HOMMELET

(o-me-lè) s. m.
Petit homme, homme de peu de force, de valeur.

REMARQUE

  • Un diminutif d'homme manque à la langue. Celui-ci peut être admis, à cause de son parallélisme avec femmelette ; il n'a pour autorité que le dictionnaire de Nicot. À la vérité, le Complément du dictionnaire de l'Académie française et le Dictionnaire de Bescherelle attribuent, sans citer le lieu, hommelet à Montaigne, dans cette phrase : Que debvons nous faire, nous autres hommelets ? La phrase est, en effet, de Montaigne, III, 349 (liv. III, ch. 5) ; mais elle a hommenets et non pas hommelets, dans l'édition stéréoptype de 1802 ; au contraire, l'édition de Victor Leclerc (Paris, 1874, Garnier frères), t. II, p. 255, a hommelets. Admettons donc, même avec cette incertitude, le diminutif hommelet, qui est bien fait et utile. D'ailleurs l'historique montre qu'il se trouve dans un texte du XIIe siècle.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Se je soules [seules] les choses reconte, cui [que] ge, uns hommeleiz, des parfiz et des aloseiz hommes ai conues [, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 7]