houspillé, ée

HOUSPILLÉ, ÉE

(hou-spi-llé, llée, ll mouillées) part. passé de houspiller
Vous paraissez bien houspillé ; vous est-il arrivé quelque chose de fâcheux, monsieur Moufflard ? [DANCOURT, Cur. Compiègne, sc. 14]
Fig.
Il ne faut pas s'étonner, si un pauvre homme houspillé par quatre-vingt-deux ans, par quatre-vingt-deux maladies, et par autant d'affaires désagréables, a tant tardé à vous répondre [VOLT., Lett. Villevieille, 10 nov. 1776]
Attaqué par la parole, par la satire.
Pour moi je m'intéresse plus aux Sirven qu'aux Scythes : je n'avais fait cette pièce que pour mon petit théâtre et pour mes Génevois qui y sont un peu houspillés [VOLT., Lett. Florian, 4 mars 1767]