housser

(Mot repris de houssera)

housser


Participe passé: houssé
Gérondif: houssant

Indicatif présent
j'housse
tu housses
il/elle housse
nous houssons
vous houssez
ils/elles houssent
Passé simple
j'houssai
tu houssas
il/elle houssa
nous houssâmes
vous houssâtes
ils/elles houssèrent
Imparfait
j'houssais
tu houssais
il/elle houssait
nous houssions
vous houssiez
ils/elles houssaient
Futur
j'housserai
tu housseras
il/elle houssera
nous housserons
vous housserez
ils/elles housseront
Conditionnel présent
j'housserais
tu housserais
il/elle housserait
nous housserions
vous housseriez
ils/elles housseraient
Subjonctif imparfait
j'houssasse
tu houssasses
il/elle houssât
nous houssassions
vous houssassiez
ils/elles houssassent
Subjonctif présent
j'housse
tu housses
il/elle housse
nous houssions
vous houssiez
ils/elles houssent
Impératif
housse (tu)
houssons (nous)
houssez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais houssé
tu avais houssé
il/elle avait houssé
nous avions houssé
vous aviez houssé
ils/elles avaient houssé
Futur antérieur
j'aurai houssé
tu auras houssé
il/elle aura houssé
nous aurons houssé
vous aurez houssé
ils/elles auront houssé
Passé composé
j'ai houssé
tu as houssé
il/elle a houssé
nous avons houssé
vous avez houssé
ils/elles ont houssé
Conditionnel passé
j'aurais houssé
tu aurais houssé
il/elle aurait houssé
nous aurions houssé
vous auriez houssé
ils/elles auraient houssé
Passé antérieur
j'eus houssé
tu eus houssé
il/elle eut houssé
nous eûmes houssé
vous eûtes houssé
ils/elles eurent houssé
Subjonctif passé
j'aie houssé
tu aies houssé
il/elle ait houssé
nous ayons houssé
vous ayez houssé
ils/elles aient houssé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse houssé
tu eusses houssé
il/elle eût houssé
nous eussions houssé
vous eussiez houssé
ils/elles eussent houssé

HOUSSER

(hou-sé) v. a.
Nettoyer avec un houssoir. Housser une tapisserie, un meuble. Absolument. A-t-on houssé partout ? Se housser, v. réfl. Être houssé. Ces meubles se houssent tous les jours.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    S'ele est preus et bien enseignie, Ne lest entor nule iraignie [toile d'araignée], Qu'el n'arde ou rée, errache ou housse [, la Rose, 13543]
  • XVIe s.
    On luy a houssé le derriere [OUDIN, Curios. fr. add.]

ÉTYMOLOGIE

  • Houx ; normand, housser, maltraiter ; dans le Berry, housser signifie plier en faisant ressort : Une verge de houx housse bien.

housser

HOUSSER. (H est aspirée.) v. tr. Nettoyer avec un houssoir. Housser une tapisserie. Housser des meubles. Absolument, A-t-on balayé, houssé partout?

housser

HOUSSER. v. tr. Couvrir d'une housse. Housser des meubles. En termes de Blason, Cheval houssé d'argent.

housser

Housser, act. acut. Signifie tantost mettre la housse, Equum stragula ornare. Selon ce on dit un cheval houssé, Equus instratus. Et tantost oster avec un houssoir les araignées, la pouldre, et autres ordures des planchers, murailles et fenestres d'une maison, Detergere situm aedium. Plinius in Panegyr. Et aussi la suye de la cheminée, Detergere fuliginem. De laquelle signification vient le mot de Houssoir, qui signifie le ballay ou autre chose attaché au bout d'une perche, avec lequel on housse ainsi, Instrumentum quo aedium situs, ac camini fuligo detergitur, id est, tergendo deorsum mittitur, Deterctorium. Si on le pouvoit ainsi dire. Et Housseur, et Housseuse, pour celuy ou celle qui houssent les planchers, murailles, et fenestres d'une maison. Car quand à ceux qui houssent les cheminées, outre le nom commun de Housseur, ils en ont un autre propre, duquel ils font le cry et proclame de leur mestier par les villes et villages, à sçavoir, ou Ramoneur de cheminée, lequel mot est tel, à cause du Ramon (c'est à dire ballay ou houssoir) dont ils ramonnent et houssent les cheminées. Laquelle diction les pressuriers de vin usurpent, appelans Ramon le ballay dont ils rassemblent les grains de raisin, et marc sur la met du pressoir) ou bien Rascleur de cheminée, à cause de la racle, c'est à dire ratissoire, de laquelle ils desgravissent les motes de la suye premier que de housser.

housser


HOUSSER, Voy. HOUSSAGE.