huche

*huche

n.f. [ du germ. ]
Coffre utilisé pour conserver le pain maie

huche

('yʃ)
nom féminin
coffre en bois une huche à pain

HUCHE

(hu-ch') s. f.
Grand coffre de bois pour pétrir ou serrer le pain.
Se niche et se blottit dans une huche ouverte [LA FONT., Fabl. III, 18]
Chez les paysans, la huche et le fruitier sont toujours ouverts [J. J. ROUSS., Ém. II]
Huche de moulin, coffre de bois, où tombe la farine en sortant de dessous la meule.
Terme de pêche. Caisse que l'on enfonce dans l'eau et dans laquelle on dépose le poisson que l'on doit consommer.
Terme de métallurgie. Auge qui reçoit les minerais bocardés.
Terme de marine. Navire en huche, navire à poupe élevée.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Chascune huche nueve, se elle vaut douze deniers ou plus, doit obole de rivage, et la viez huche ne doit rien [, Liv. des mét. 305]
    Le tiers cas, si est si comme s'aucuns, qui ne soit pas mes sires, brise mes huces ou mes cambres [BEAUMANOIR, XXXIX, 59]
    Come un ons [un homme] meist ses deners en un moster, en une uiche qu'il aporta, uns clers embla ces deniers, et s'enfoï [, Liv. de just. 164]
    Ses anemis ne prise gaires, Qu'ele a baillis, provos et maires, Et si a juges Et de deniers plaines ses huges [RUTEB., 204]
    Si tost comme je fu avalé là où le tresor estoit, je demandé au tresorier du Temple, qui là estoit, que il me baillast les clefs d'une huche qui estoit devant moy [JOINV., 250]
  • XIVe s.
    Qu'il [l'estomac] soit huche de la viande de tout le cors [H. DE MONDEVILLE, f° 25, verso.]
    En la chapelle, emprès l'estude du roy, fut trouvé en une husche les bijoux qui ensuivent [DE LABORDE, Émaux, p. 342]
  • XVe s.
    Rompre nos huches, effondrer nos tonneaux de vin [FROISS., II, III, 18]
    Si tout l'avoir qui est dessoubz le firmament, estoit dedans leurs huches [, Perceforest, t. IV, f° 20]
  • XVIe s.
    Poissons mis en huches, sauvouers ou reservouers, sont meubles [LOYSEL, 215]

ÉTYMOLOGIE

  • Maine, uge ; wallon, houche ; du bas-latin hutica ; angl. hutch ; là s'arrête l'étymologie certaine. Diez demande si hutica n'est pas un dérivé de l'all. Hutte, hotte. D'autres y voient le mot anglo-saxon hväcca, armoire ; mais on ne pourrait y trouver le t de hutica. Hutica explique les deux formes huche et huge.

huche

HUCHE. (H est aspirée.) n. f. Grand coffre de bois dont on se sert principalement pour y pétrir le pain et pour le serrer.

La huche d'un moulin, Le coffre où tombe la farine.

Il se dit aussi d'une Caisse percée de trous qu'on établit sur l'eau pour servir de réservoir à poissons.

huche

Huche, C'est une caisse de bois à gueule bée où on pestrit le pain, Mactra, Et la caisse du moulin où le grain est engrené pour mouldre.

huche


HUCHE, s. fém. [On aspire l'h: la hu-che.] Cofre de bois où l'on pétrit le pain, et où on le serre.

Traductions

huche

משארת (נ)

huche

Brotkasten, Mehlkasten

huche

dough trough, kneading trough

huche

madia

huche

[ˈyʃ] nf
huche à pain → bread bin