huilé, ée

HUILÉ, ÉE

(ui-lé, lée) part. passé d'huiler
Oint d'huile. Papier huilé. Par plaisanterie ou sarcasme, huilé se dit quelquefois pour oint.
....Le fils d'un insensé [Charles VI], Huilé dans Rheims et par l'Anglais pressé [VOLT., Lett. roi de Prusse, 132]