humanisme

(Mot repris de humanismes)

humanisme

n.m.
1. Attitude philosophique qui met l'homme et les valeurs humaines au-dessus des autres valeurs.
2. Mouvement intellectuel de la Renaissance, marqué par le retour aux textes antiques, dont il tirait ses méthodes et sa philosophie.

HUMANISME

(u-ma-ni-sm') s. m.
La culture des belles-lettres, des humanités (humaniores litterae).
Du XVIe au XVIIIe siècle, elle [Raguse] vit fleurir dans ses murs toute une école de poëtes élégants qui développèrent leur génie sous la double influence de l'humanisme et de la renaissance italienne [LOUIS LÉGER, Rev. historique, t. II, p. 229]
L'époque [XVIe siècle] s'acheminait, par découragement, vers la culture intellectuelle et l'humanisme ; et la résidence des seigneurs d'Este s'ouvrit la première à ce mouvement [H. BLAZE DE BURY, Rev. des Deux - Mondes, 15 mars 1877, p. 273]
Théorie philosophique qui rattache les développements historiques de l'humanité à l'humanité elle-même, [, Revue critique, 5 sept. 1874, p. 156]

humanisme

HUMANISME. n. m. Culture d'esprit et d'âme qui résulte de la familiarité avec les littératures classiques, notamment la grecque et la latine, et Goût qu'on a pour ces études.

Il désigne aussi le Mouvement du retour aux études grecques et latines, qui se produisit dans l'Europe occidentale au XVe et au XVIe siècles.

Traductions

humanisme

הומניזם (ז), הוּמָנִיזְם

humanisme

Humanismus

humanisme

humanism

humanisme

humanismo

humanisme

umanesimo

humanisme

人道主義

humanisme

humanisme

humanisme

humanismo

humanisme

humanisme

humanisme

humanism

humanisme

[ymanism] nm
(PHILOSOPHIE)humanism
(à la Renaissance)humanism