humilié, ée

HUMILIÉ, ÉE

(u-mi-li-é, ée) part. passé d'humilier
Qui a reçu mortification, confusion.
Je ne puis voir sous eux [les Romains] les rois humiliés.... [CORN., Nic. II, 3]
Elle a été plongée dans la mer, la mer l'a vue toute nue, et sa fierté en est augmentée, j'entends de la mer ; car, pour la belle, elle en était fort humiliée [SÉV., 1er avr. 1671]
Un homme humilié par son bienfaiteur est bien plus à plaindre qu'un bienfaiteur qui ne trouve que des ingrats [DUCLOS, Considér. mœurs, ch. 16]
Pendant qu'il [Davoust] avançait de quelques pas et jetait, sans le savoir, la terreur chez les Russes, la grande armée étonnée leur tournait le dos, elle marchait les yeux baissés, comme honteuse et humiliée [SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 5]
S. m. Les humiliés, un des noms des Vaudois.