humilier

(Mot repris de humiliiez)

humilier

v.t. [ du lat. humilis, humble ]
Rabaisser qqn en le faisant apparaître comme inférieur, méprisable, indigne de la valeur qu'on lui accordait : Chercher à humilier un adversaire accabler, rabaisser ; glorifier, valoriser mortifier, offenser, vexer ; flatter

s'humilier

v.pr.
Avoir une attitude servile, par lâcheté ou par intérêt : Ne pas s'humilier devant le vainqueur s'abaisser, se rabaisser

humilier


Participe passé: humilié
Gérondif: humiliant

Indicatif présent
j'humilie
tu humilies
il/elle humilie
nous humilions
vous humiliez
ils/elles humilient
Passé simple
j'humiliai
tu humilias
il/elle humilia
nous humiliâmes
vous humiliâtes
ils/elles humilièrent
Imparfait
j'humiliais
tu humiliais
il/elle humiliait
nous humiliions
vous humiliiez
ils/elles humiliaient
Futur
j'humilierai
tu humilieras
il/elle humiliera
nous humilierons
vous humilierez
ils/elles humilieront
Conditionnel présent
j'humilierais
tu humilierais
il/elle humilierait
nous humilierions
vous humilieriez
ils/elles humilieraient
Subjonctif imparfait
j'humiliasse
tu humiliasses
il/elle humiliât
nous humiliassions
vous humiliassiez
ils/elles humiliassent
Subjonctif présent
j'humilie
tu humilies
il/elle humilie
nous humiliions
vous humiliiez
ils/elles humilient
Impératif
humilie (tu)
humilions (nous)
humiliez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais humilié
tu avais humilié
il/elle avait humilié
nous avions humilié
vous aviez humilié
ils/elles avaient humilié
Futur antérieur
j'aurai humilié
tu auras humilié
il/elle aura humilié
nous aurons humilié
vous aurez humilié
ils/elles auront humilié
Passé composé
j'ai humilié
tu as humilié
il/elle a humilié
nous avons humilié
vous avez humilié
ils/elles ont humilié
Conditionnel passé
j'aurais humilié
tu aurais humilié
il/elle aurait humilié
nous aurions humilié
vous auriez humilié
ils/elles auraient humilié
Passé antérieur
j'eus humilié
tu eus humilié
il/elle eut humilié
nous eûmes humilié
vous eûtes humilié
ils/elles eurent humilié
Subjonctif passé
j'aie humilié
tu aies humilié
il/elle ait humilié
nous ayons humilié
vous ayez humilié
ils/elles aient humilié
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse humilié
tu eusses humilié
il/elle eût humilié
nous eussions humilié
vous eussiez humilié
ils/elles eussent humilié

HUMILIER

(u-mi-li-é) , j'humiliais, nous humiliions, vous humiliiez ; que j'humilie, que nous humiliions, que vous humiliiez v. a.
Rendre humble. Humilier son cœur.
Elle croyait voir partout dans ses actions un amour-propre déguisé en vertu.... ainsi Dieu l'humiliait par ce qui a coutume de nourrir l'orgueil, et lui faisait un remède de la cause de son mal [BOSSUET, Anne de Gonz.]
Donner de la confusion, de la mortification.
Moab fut humilié en ce jour-là sous la main d'Israël [SACI, Bible, Juges, III, 30]
Ne puis-je pas d'Achille humilier l'audace ? [RAC., Iphig. IV, 8]
Je n'ai point.... Assez humilié votre orgueil téméraire [VOLT., Orph. V, 4]
Racine sentait bien son extrême supériorité sur Euripide, mais il louait ce poëte grec pour humilier Perrault [ID., Dict. phil. Anciens et mod.]
....Mais les nièces prudentes Aiment bien mieux tromper qu'humilier leurs tantes [LANOUE, Coquette corr. II, 1]
Tenez, monseigneur, n'humilions pas l'homme qui nous sert bien, crainte d'en faire un mauvais valet [BEAUMARCH., Mar. de Fig. III, 5]
S'humilier, v. réfl. Avec la prép. à, condescendre humblement.
J'ai obéi à mon père et à ma mère ; je leur ai cédé ; je me suis humilié à leurs volontés raisonnables ou déraisonnables [MALH., le Traité des bienf. de Sénèque, III, 38]
Absolument. Se rendre humble, s'abaisser.
Que celui qui s'humilie en votre présence ne soit pas renvoyé couvert de confusion [SACI, Bible, Psaum. LXXIII, 21]
Notre grand maître a eu cette vertu [l'humilité] pendant sa vie ; mais, parce qu'il s'est humilié, il faut qu'il soit glorifié après sa mort [BOSSUET, Cornet.]
Humilions-nous devant notre Dieu d'être coupables de ce crime énorme [l'idolâtrie] [ID., Panég. St Victor, I]
....Il croit dans sa folie, Qu'il faut que devant lui tout d'abord s'humilie [BOILEAU, Sat. V]
Aux pieds de l'Éternel je viens m'humilier [RAC., Esth. I, 1]
Vous voulez que le roi s'abaisse et s'humilie [ID., Mithr. III, 1]
Ses paupières s'en humiliaient par pudeur [HAMILT., Gramm. 7]
Il s'est humilié sous la main de Dieu [MASS., Or. fun. Louis XI]
S'infliger des humiliations réciproques. Ils se sont tour à tour humiliés.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    De son fieu [fief] ne se daingne vers vous humelier [, Rou, V. 4427]
    Charles le reconforte et vers lui s'umelie [, Ronc. p. 197]
    De grant outrage faire nus hom ne monteplie [prospère], Ainz se monte et essauce qui son cuer humelie [, Sax. XXXII]
    Li reis Henris idunc de tant s'umiliad, Que par s'umilité en plur [pleurs] tuz les turnad [, Th. le mart. 161]
    Nostre sires est dreituriers, et humilierent sei devant nostre seignur [, Rois, p. 296]
  • XIIIe s.
    Sagement s'est vers lui [le roi] Symons humiliés [a fait les salutations convenables] [, Berte, CXX]
    Quant sa mere le vit si humilié, si fu meüte [mue] en pitiet [, Chr. de Rains, 222]
    Renart voit bien ne puet guenchir, Ne nule part ne puet foïr ; Vers son oncle moult s'umelie, Et doucement merci li prie [, Ren. 7731]
  • XIVe s.
    Se comme par aventure, se ung grant segneur estoit prins et se il se humiliet devant son adversaire par paour de mort [ORESME, Eth. 49]
  • XVe s.
    Adonc le roy [Alexandre le Grand] lui mesme alla prendre le chevalier entre ses bras, et l'ayda à mener en son pavillon, et l'assit en son propre siege, et le frota devant beau feu, et l'eschauffa pour le faire revenir ; et ainsi ce noble empereur humilia la grandeur de sa majesté par pitié et misericorde [, Bouciq. IV, ch. 9]
  • XVIe s.
    Nous tenons nos entendemens captifs et les humilions, à ce qu'ils n'entreprennent point de s'eslever ou gronder contre l'authorité de Dieu [CALV., Instit. 1118]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. humiliar, umiliar, omeliar ; espagn. humillar ; ital. umiliare ; du lat. humiliare, de humilis (voy. HUMBLE).

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    HUMILIER.
    Ajoutez :
  • S'humilier d'une chose, en ressentir de l'humilité.
    Croyez-moi, le trop ou le trop peu que vous dites ne vous nuira pas devant Dieu, si vous vous en humiliez [ST-CYRAN, à Singlin, dans STE-BEUVE, Port-Royal, t. I, p. 458, 3e éd.]

humilier

HUMILIER. v. tr. Abaisser en rendant plein d'humilité. Dieu humilie les superbes. Humilier son coeur, son esprit devant Dieu. Humiliez- vous devant les décrets du ciel. Un coeur qui s'humilie. Quiconque s'humilie sera exalté.

Par extension, il signifie aussi Abaisser en mortifiant, en donnant de la confusion. Humilier l'orgueil, la fierté, l'audace de quelqu'un. Ses propos blessants m'ont humilié.

Synonymes et Contraires

humilier

verbe humilier
Atteindre quelqu'un dans sa dignité.

humilier (s')

verbe pronominal humilier (s')
Traductions

humilier

erniedrigen, demütigenabase, humiliate, humble, mortifyvernederen, kleinmaken, verootmoedigen, krenken, kleinerenביזה (פיעל), דיכא (פיעל), הביש (הפעיל), הכלים (הפעיל), הלבין פניו של-, השחיר את פניו של-, השפיל (הפעיל), הֵבִישׁ, בִּזָּה, הִשְׁפִּיל, הִכְלִיםvernederhumiligiauðmýkjaydmykeînjosi, umiliförnedra, förödmjukaεξευτελίζω, ταπεινώνωhumillarhumilharumiliare羞辱ydmyge (ymilje)
verbe transitif
vexer, rabaisser qqn Il l'a humilié en public.

humilier

[ymilje] vt → to humiliate [ymilje] vpr/réfl
s'humilier devant qn → to accept humiliation from sb