hurlupé, ée

HURLUPÉ, ÉE

(hur-lu-pé, pée) adj.
Hérissé, ébouriffé.
Enfin dès six heures du matin tout est en l'air, coiffure hurlupée, poudrée, frisée [SÉV., 356]
Tout cela fait une petite tête de chou ronde, sans nulle chose par les côtés ; toute la tête nue et hurlupée [ID., 18 mars 1671]

ÉTYMOLOGIE

  • Ce mot paraît être une altération de l'ancien mot hurepé, qui signifiait hérissé, et dans lequel entrait probablement le mot hure, au sens de poil de la tête.