hypallage

(Mot repris de hypallages)

HYPALLAGE

(i-pal-la-j') s. f.
Terme de grammaire. Figure par laquelle on paraît attribuer à certains mots d'une phrase ce qui appartient à d'autres mots de cette phrase, sans qu'il soit possible de se méprendre au sens. Exemple : Enfoncer son chapeau dans sa tête, pour enfoncer sa tête dans son chapeau.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, changer.

hypallage

HYPALLAGE. n. f. T. de Rhétorique. Figure de style par laquelle on paraît attribuer à certains mots d'une phrase ce qui appartient à d'autres mots de cette phrase, sans cependant qu'il soit possible de se méprendre au sens. C'est ainsi qu'on dit parfois Il n'avait point de souliers dans ses pieds, au lieu de Il n'avait point ses pieds dans des souliers; et Enfoncer son chapeau dans sa tête, au lieu de Enfoncer sa tête dans son chapeau.
Traductions

hypallage

Hypallage

hypallage

hypallage

hypallage

ipallage

hypallage

hipálage