hyperbate

(Mot repris de hyperbates)

HYPERBATE

(i-pèr-ba-t') s. f.
Figure de grammaire. Inversion.
L'hyperbate est un tour particulier qu'on donne à une période, et qui consiste principalement à faire précéder une proposition par une autre qui, dans l'ordre naturel, aurait dû la suivre ; par exemple, dans ces vers de Racine : Que, malgré la pitié dont je me sens saisir, Dans le sang d'un enfant je me baigne à loisir (Andr. I, 2) [DUCLOS, Gramm. P. R. Œuvres, t. IX, p. 210, dans POUGENS]
Particulièrement. Figure qui consiste à intervertir, à renverser brusquement l'ordre naturel du discours pour exprimer une violente affection de l'âme.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec dérivé de deux mots se traduisant par : au delà et aller.

hyperbate

HYPERBATE. n. f. T. de Rhétorique. Figure de style qui consiste à intervertir, à renverser l'ordre naturel du discours.