hypothéqué, ée

HYPOTHÉQUÉ, ÉE

(i-po-té-ké, kée) part. passé d'hypothéquer
Soumis à une hypothèque. Biens hypothéqués. Fig.
Il est hypothéqué à mes consultations ; et un malade ne se moquera pas d'un médecin [MOL., Pourc. II, 2]
Fig. et familièrement. Être hypothéqué, être mal hypothéqué, et, ironiquement, être bien hypothéqué, avoir une santé délabrée, des infirmités ; et aussi être dans l'embarras.