hypotypose

(Mot repris de hypotyposes)

HYPOTYPOSE

(i-po-ti-pô-z') s. f.
Terme de rhétorique. Description animée, vive et frappante, qui met, pour ainsi dire, la chose sous les yeux.
L'hypotypose est un mot grec qui signifie image, tableau ; c'est lorsque, dans les descriptions, on peint les faits dont on parle comme si ce qu'on dit était actuellement devant les yeux [DUMARSAIS, Tropes, II, 9]
Poussez à Marcassus, poussez à Marcellus [députés attachés au parti royaliste sous la Restauration] la métaphore, l'antithèse, l'hypotypose [P. L. COUR., Lett. X]
Les Hypotyposes, titre d'un livre de Sextus Empiricus.
Tout ce que Sextus Empiricus et Huet disent contre la raison, l'un dans ses Hypotyposes, l'autre dans son traité de la faiblesse de l'esprit humain, ne vaut pas un article choisi du dictionnaire de Bayle [DIDER., Opin. des anc. philos. (phil. pyrrhonienne).]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme dérivé de deux mots grecs traduits par sous et type.

hypotypose

HYPOTYPOSE. n. f. T. de Rhétorique. Figure de style; description animée, peinture vive et frappante. Cette hypotypose produit un grand effet.

hypotypose


HYPOTYPOSE, s. f. [Ipotipôze: 4e lon. dern. e muet.] Figûre de Rhétorique. Description vive et animée.