ichneumon

ICHNEUMON

(i-kneu-mon) s. m.
Quadrupède, dit aussi rat de Pharaon et mangouste, de la taille d'un chat et de la forme d'une martre, que les Égyptiens révéraient parce qu'il détruit les serpents et les jeunes crocodiles, viverra ichneumon, L. ordre des carnassiers, famille des civettes.
Ses œufs [du crocodile], de la grosseur de ceux d'une oie et au nombre de cinquante ou soixante, multiplieraient trop la race redoutable de cet énorme amphibie, si l'ichneumon, qui est très friand de ces œufs, n'en détruisait un grand nombre [BONNET, Contempl. nat. XI, 5, note 1]
Nom d'un genre d'insectes hyménoptères, qui sont pourvus d'un aiguillon comme les abeilles, et qui déposent leurs œufs dans le corps des chenilles.
Notre guêpe-ichneumon creuse dans un sable bien dur un trou d'environ deux pouces de profondeur ; son travail ne se borne point à excaver ce trou, à lui donner une forme cylindrique, à en polir les parois, à transporter au dehors le sable qu'elle en tire [ID., ib. XII, 41]
Bonnet a dit, au féminin, une ichneumone, et, adjectivement, une mouche ichneumone.
Je renfermai ces coques dans une boîte, et, vers la mi-mai, il en sortit de petites ichneumones, semblables à celles dont M. de Réaumur a donné la description [ID., Observ. 7e, Insect.]
Dans quelques chardons que j'avais ouverts suivant leur longueur, je trouvai une mouche ichneumone, longue d'environ quatre lignes... [ID., Observ. 19, Insectes.]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, fureter, suivre la piste, du grec, piste.

ichneumon

ICHNEUMON. (CH se prononce K dans ce mot et dans les huit suivants.) n. m. Nom que les Égyptiens donnaient à la mangouste.

Il se dit encore d'un Genre d'insectes hyménoptères, qui sont pourvus d'un aiguillon comme les abeilles et qui déposent leurs oeufs dans le corps des chenilles.