ici

ici

adv. [ du lat. ecce hic, voilà ici ]
1. Indique le lieu où l'on est (par opp. à là) : Nous avons rendez-vous ici là-bas
2. Indique un endroit précis connu de tous, ou que l'on désigne : Nous ne sommes pas ici pour aborder ce sujet. Les assiettes se rangent ici.
3. En tête de phrase, dans un message téléphonique ou diffusé par la radio, la télévision, sert à indiquer le lieu d'émission ou l'identité du correspondant : Ici, Madrid. Ici, Jérôme Davien, m'entendez-vous ?
D'ici,
qui habite dans le pays, le lieu où l'on se trouve ; qui en provient : Cet homme n'est pas d'ici. Le vin d'ici est sucré.
D'ici ou d'ici à,
indique un laps de temps commençant à l'instant où l'on parle et se terminant au moment indiqué : J'aurai fini mon travail d'ici une heure. D'ici à la fin de l'année, nous devrions avoir trois réunions.
D'ici là,
entre le moment présent et celui dont il est question : D'ici là leur bébé sera né.
D'ici peu,
dans peu de temps : D'ici peu, ce chanteur sera célèbre sous peu
D'ici que ou d'ici à ce que (+ subj.),
indique qu'une éventualité est ou n'est pas probable : Je lui en ai parlé, mais d'ici à ce qu'elle veuille répondre, nous avons le temps d'attendre.
Par ici,
de ce côté-ci ; dans les environs : Elle doit habiter par ici.

ICI

(i-si) adv. de lieu
En ce lieu ; il est souvent opposé à l'adverbe là. Venez ici. Hors d'ici. Ici et là.
Voici Climène, madame, qui vient ici pour vous voir [MOL., Critique, 2]
Ce n'est pas un ouvrage humain que je médite ; je ne suis pas ici un historien qui doit vous développer le secret des cabinets... [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
C'est partout des forts élevés et des forêts abattues.... ici donc, durant huit jours et à quatre attaques différentes, on vit tout ce qu'on peut soutenir et entreprendre à la guerre [ID., Louis de Bourbon.]
Vous savez quel sujet conduit ici leurs pas [RAC., Iphig. II, 7]
Mais pour ici, c'est un miracle quand une fille écoute sur un autre ton que celui du sacrement [HAMILT., Gramm. 6]
Si tout doit finir avec nous.... et que ce soit ici notre patrie, notre origine et la seule félicité [MASS., Carême, Avenir.]
C'est ici le palais qu'ont bâti vos aïeux [VOLT., Zaïre, II, 3]
Où loge-t-il ? n'est-ce pas ici vis-à-vis ? [DALLAINVAL, Éc. des bourg. II, 6]
Elliptiquement et très familièrement. Ici, en appelant quelqu'un, c'est-à-dire venez ici.
Vous ne vous tairez point ? est-il temps que l'on cause ? Valère, ici ; laissez cette fille ; et pour cause [DESTOUCHES, Glor. V, 5]
Cela se dit aussi et surtout en appelant un chien : Ici, Azor. D'ici, de ce lieu-ci. Hors d'ici. D'ici on aperçoit la rivière. D'ici là nous comptons douze lieues. D'ici, signifie quelquefois de ce pays-ci, de ce canton-ci, de cette maison-ci.
Je ne suis pas d'ici ; mais, madame, je crois Qu'il va bientôt venir... [PH. POISSON, Procur. arb. sc. 13]
Tous les honnêtes gens d'ici sont des fripons [REGNARD, Démocr. III, 2]
Par ici, par cet endroit-ci.
M. d'Hamilton lui dit [à Turenne] : Monsieur, venez par ici, on tirera par où vous allez [SÉV., 211]
Elliptiquement. Par ici, se dit à quelqu'un que l'on engage à passer par un lieu où l'on est. Charles, par ici ; c'est le plus court.
Il se dit du lieu même où est la personne qui parle, mais en y comprenant une certaine étendue qui varie. C'est l'usage dans votre pays, à Londres, à Rome, mais ici on fait autrement.
Et ce n'est pas Calchas que vous cherchez ici [dans le camp des Grecs] [RAC., Iph. II, 4]
Loin de laisser ici [en Angleterre] l'argent que vous y avez apporté, vous l'avez doublé, triplé... [HAMILTON, Gramm. 6]
Il est ici, se dit pour : dans une maison, dans une ville, par exemple à Paris. Mais on ne dira pas il est ici pour dire dans le département de la Seine.
Ici, en corrélation avec là ou avec un mot équivalent, et placé souvent en tête d'un membre de phrase, marque la différence des lieux, sans qu'on ait égard au plus ou moins d'éloignement. Ici il y a une forêt, là une montagne.
Ici nos gens se campèrent ; Et l'espace que voilà, Nos ennemis l'occupèrent [MOL., Amph. I, 1]
Ailleurs on nous envie, ici nous gémissons [VOLT., Sémiram. I, 1]
C'est ici la montagne où, lavant nos forfaits, Il [le Christ] voulut expirer sous les coups de l'impie ; C'est là que de sa tombe il rappela sa vie [ID., Zaïre, Il, 3]
Il s'emploie aussi de la même manière dans l'énumération pour marquer les circonstances. Ici il pardonne, là il punit.
Ici signifie quelquefois un passage qu'on désigne dans un discours, dans une narration, dans un livre, etc. Ici Bossuet commence à parler des guerres d'Alexandre. Jusqu'ici j'ai parlé des Romains.
Mais, si vous êtes las, beau sire, Ce pourrait être de trop lire, Et je le suis d'écrire aussi, C'est pourquoi je finis ici [VOITURE, Œuv. t. II, p. 183]
Je serais bien aise de poursuivre et de faire voir ici toute la chaîne des autres vérités que j'ai déduites de ces premières [DESC., Méth. V, I]
Il fallait montrer partout et à l'Allemagne comme à la Flandre le défenseur intrépide que Dieu nous donnait ; arrêtez ici vos regards ; il se prépare contre le prince quelque chose de plus formidable... [BOSSUET, Louis de Bourbon]
Quelques gens croient que, si l'on ne s'en tient plus à l'horreur du vide, si l'on sait que l'air est pesant, si l'on se sert de lunettes d'approche, on en a l'obligation à Newton ; il est ici l'Hercule de la Fable à qui les ignorants attribuaient tous les faits des autres héros [VOLT., Dict. phil. Newton et Descartes.]
Ici appliqué au temps, signifie en ce temps-ci. Cela ne s'était pas vu jusqu'ici. D'ici là, depuis le moment présent jusqu'à un autre moment. Revenez demain, d'ici là j'aurai arrangé votre affaire. Fig. D'ici à demain, pendant une longue suite.
Il y aurait des histoires tragiques à vous conter d'ici à demain [SÉV., 13 nov. 1675]
Ici-bas, loc. adv. Dans ce bas monde, sur la terre.
Les Levantins en leur légende Disent qu'un certain rat, las des soins d'ici-bas [LA FONT., Fabl. VII, 3]
Mes amis, dit le solitaire, Les choses d'ici-bas ne me regardent plus [ID., ib.]
Ici se joint aussi à d'autres adverbes.
J'ai crainte, ici dessous, de quelque manigance [MOL., l'Ét. I, 4]
Vite, venez nous tendre ici dedans le conseiller des grâces [ID., Préc. 7]
Depuis quelque temps il y a des voleurs ici autour [ID., D. Juan, III, 2]

REMARQUE

  • 1. C'est ici que.... et non c'est ici où.... du moins telle est la règle actuelle. Autrefois ce pléonasme, car c'est un pléonasme, était admis.
    C'est ici où l'on connaîtra le danger des charges publiques [MASS., Avent, Jugem.]
    C'est ici où je pourrais appeler le monde en témoignage [ID., Car. Dégoûts.]
  • 2. À un substantif on joint ci, non ici : ce lieu-ci, et non ce lieu ici. Mais autrefois ici s'employait comme nous employons ci :
    Et prie Dieu qu'il nous garde en ce bas monde ici [RÉGNIER, Sat. VIII]
    Je me résolus de laisser tout ce monde ici à leurs disputes [DESC., Méth. V, 2]
    Le long temps qu'il y a que vous n'avez reçu de nouvelles de ces quartiers ici [PASCAL, Lettre à Mme Périer, 31 janv. 1643]
    Sa charité n'est point perdue, même en ce monde ici [SÉV., juin 1690]

SYNONYME

  • ICI, Là. Ici est le lieu même où est la personne qui parle ; là est un lieu différent. Ici marque un endroit déterminé ; là est plus vague : Venez ici, allez là. L'un est plus près, l'autre plus éloigné.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    E [il] mettrad [le bétail en litige] en uele [égale] main, d'issi là que il seit derained [jugé] [, Lois de Guill. 25]
    Jel [je le] vous pardoin ici et devant Deu [, Ch. de Rol. XXIX]
    Plus près d'ici pourrez trouver les Francs [, ib. CXCII]
  • XIIe s.
    Doze mil homes, que vous ici veez [, Roncisv. p. 3]
    Ici de Guiteclin le lairomes ester [, Sax. XII]
  • XIIIe s.
    Cis homs qui orendroit s'en est alé d'ici [, Berte, CXVIII]
    L'en dit que l'election soit quassée, pour ce que li borgois de deus jornées d'ici ne furent pas semons [, Liv. de jostice, 43]
    C'est la fontaine perilleuse, Tant amere et tant venimeuse, Qu'el tua le bel Narcissus Quant il se miroit iqui sus [, la Rose, 20612]
  • XIVe s.
    Mes nous n'en parlerons plus ici endroit [ORESME, Eth. VI, 10]
  • XVe s.
    Que j'ay nommées icy devant [plus haut] [COMM., V, 7]
  • XVIe s.
    Icy chanter, là pleurer je la vy, Icy sourire, et là je fu ravy De ses discours par lesquels je desvie [RONSARD, 85]
    D'ici à cent ans [MONT., I, 84]
    Ces maistres icy sont de touts les hommes ceulz qui.... [ID., I, 141]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourg. iquy, icin ; pic. ichi, iki ; Berry, éci, écit ; norm. ichin ; prov. aici, aissi ; du lat. ecce hic, d'où eccic, d'après Diez, qui remarque que, dans des textes du VIIIe siècle, on avait, par un juste sentiment de l'étymologie, exprimé ici par ecce : parentes ecce habeo multos, j'ai ici beaucoup de parents. Ce qui assure cette étymologie, c'est qu'elle s'applique à ça, à icel, à iceste, et à toutes les formes congénères des langues sœurs.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    ICI. Ajoutez :
    Ici-haut, sur la terre, parmi les vivants.
    Diogène là-bas est aussi riche qu'eux [les thésauriseurs], Et l'avare ici-haut comme lui vit en gueux [LA FONT., Fabl. IV, 20]

ici

ICI. adv. de lieu. En ce lieu-ci. Il est souvent opposé à l'adverbe Là. Venez ici. Je voudrais bien qu'il fût ici. Sortez d'ici. Hors d'ici. Il a passé par ici. Venez jusqu'ici. Ici et là. En partant d'ici vous irez là. D'ici là nous comptons deux lieues. Par ellipse, en appelant un chien, Ici.

Il se met quelquefois au commencement d'un membre de période, et il marque la Différence des lieux, sans aucun rapport au plus ou au moins de distance. Dans ce cas, il est ordinairement corrélatif de l'adverbe Là. Ici il y a une forêt, là une montagne.

Il s'emploie pour marquer une Simple opposition entre deux actions faites à des moments différents. Ici il pardonne, là il punit.

ICI signifie également Dans ce pays-ci, dans cette ville-ci, etc., par opposition à un autre pays, à une autre ville, désignés quelquefois par l'adverbe Là-bas. On se conduit là-bas, on se conduit chez vous plus sagement qu'ici. C'est l'usage dans votre pays, mais ici on fait autrement.

Ici-bas, Dans ce bas monde, sur la terre. Tout périt ici-bas.

ICI se dit quelquefois d'un Endroit qu'on désigne dans un discours, dans une narration, dans un livre, etc. Ici il commence à parler de telle guerre. Jusqu'ici j'ai parlé des coutumes.

ICI devient quelquefois adverbe de temps et désigne Le moment présent. Cela ne s'était pas vu jusqu'ici. Revenez demain; d'ici là, j'aurai arrangé votre affaire.

ici

Ici ou je suis, Hic, ékéi, Picardi iki sonant omnino vt Graeci, nos Ici sed Ici, id est, hic, ékéi, id est, illic, istic.

Ici en la ville, Hic in vrbe.

D'ici où je suis, Hinc.

J'ay parlé à quelqu'un qui estoit d'ici dont je suis, Conueni quendam mei loci hinc.

D'ici d'avec nous, Hinc a nobis.

Va t'en d'ici, laisse moy faire, Recede de medio, per alium transigam.

D'ici ou tu es, Istinc.

D'ici pres, Ex proximo.

D'ici en avant on dira les, etc. Hinc volucrum naturae dicentur.

D'ici à trois jours, In triduo hoc, Ad tres dies.

D'ici à dix ans, Ad decem annos.

ici


ICI, adv. de lieu. En ce lieu-ci. "Venez ici. "Il est ici. Hors d'ici. = Ici désigne le lieu où est la persone qui parle; désigne un lieu diférent: "Venez ici, allez . L' un est plus près, l'aûtre est plus éloigné. Le 1er marque et désigne l'endroit: l'aûtre est plus vague: il a besoin, pour être entendu, d'être acompagné de quelque signe de l'oeil ou de la main. Gir. Synon. Voyez . = Il se met toujours après le verbe, même dans les temps composés. "Je suis ici arrivé, dit Voiture. Il faut dire, je suis arrivé ici. Il suit la même construction, lorsqu'il est associé avec de, par, jusque. "Il a passé par ici; il est parti d'ici; il est venu jusqu'ici; et non pas: il a par ici passé, il est d'ici parti, etc.
   Rem. "Quelques-uns disent ici, pour ci: cet homme ici, cette chambre ici, etc. au lieu de, cet homme-ci, cette chambre-ci. Mallebranche dit, ces trois ici, pour, ces trois-ci. Cela est populaire et gascon. = Dès ici, pour d'ici, n'est pas dans l'analogie de la Langue, parce que dès est une prép. non de lieu, mais de tems. "Je sentirai dès ici des effets de vos souhaits, dit Voiture: on dit, d'ici. = Les chôses d'ici-bas, de ce monde, de la terre. Fontenelle a dit, dans le même sens, les chôses d' ici haut, parce qu'il adressait son Épitre à Lucien, qu'il suposait aux enfers poétiques.

Traductions

ici

here, hitherכָּאן, הלום (תה״פ), הנה (תה״פ), כאן (תה״פ), פה (תה״פ), פֹּה, הֲלוֹם, הֵנָּהhier, alhier, hierzohiertady, tu, zdeherhier, hüben, qua, von hinnenĉi tie, tie ĉiaquí, acá, en éstatässä, täällä, tänneide, itthérqui, qua, quaggiù, quassù此処, ここに여기, 여기에hichertutaj, tuaquiaiciздесь, сюда, тутhärhapa, huku, humuburada, burayaở đâyεδώ呢度, 在这里هُنَاovdjeที่นี่Тук (isi)
adverbe
1. dans le lieu où l'on se trouve Venez ici ! Elle habite ici.
2. à cet endroit Écrivez votre nom ici.
3.
a. vers le lieu où l'on se trouve Viens par ici !
b. dans les environs C'est par ici.
4. dans peu de temps Il revient d'ici peu.

ici

[isi] adv
(endroit) → here
Les assiettes sont ici → The plates are here.
jusqu'ici (dans l'espace)up to here
La mer monte parfois jusqu'ici → The sea sometimes comes in up to here.
(dans le temps) jusqu'ici → so far, up to now
Jusqu'ici nous n'avons eu aucun problème avec la voiture → So far we haven't had any problems with the car., Up to now we haven't had any problems with the car.
d'ici là → by then (= en attendant) → in the meantime
d'ici peu → before long