ignoble

ignoble

[ iɲɔbl] adj. [ du lat. ignobilis, non noble ]
1. Qui est d'une bassesse écœurante : La façon dont ils l'ont traité est ignoble
abject, déshonorant, odieux ; généreux, noble : Ce présentateur est ignoble avec les techniciens
2. Se dit de ce qui inspire du dégoût, de la répulsion, de ce qui est très mauvais, très sale : Ce dessert est ignoble
dégoûtant ; délicieux, exquis : Les toilettes de ce restaurant sont ignobles

IGNOBLE

(i-gno-bl') adj.
Qui est sans noblesse, sans distinction. Des sentiments ignobles. Une diction ignoble.
Leur port [des goëlands et des mouettes] ignoble, leurs cris importuns, leur bec tranchant et crochu, présentent les images désagréables d'oiseaux sanguinaires et bassement cruels [BUFF., Ois. t. XVI, p. 173]
Il défend tant qu'il peut, en mémoire du vieux âge, les ronces, les broussailles, les landes féodales que d'ignobles guérets chaque jour envahissent [P. L. COUR., Lett. V]
Dans un sens analogue. Il se cacha dans un réduit ignoble.
Terme de fauconnerie. Oiseaux ignobles, oiseaux de proie qui refusent de se laisser dresser.
Terme de minéralogie. Filons ignobles, filons métalliques trop peu riches pour mériter qu'on les exploite.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le noble a davantage d'obligation que l'ignoble à se porter vertueusement [LANOUE, 186]
    Les playes se font les unes es parties nobles, les autres es ignobles [PARÉ, IX, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. ignobilis, de i pour in privatif, et gnobilis ou, par aphérèse, nobilis, noble.

ignoble

IGNOBLE. adj. des deux genres. Qui est bas, sans noblesse, qui marque une âme dépourvue de sentiments nobles. Langage ignoble. Expressions ignobles. Il n'y a rien de plus ignoble qu'un pareil procédé.

Il signifie aussi et plus ordinairement Qui est sale, sordide, hideux. Il se cacha dans un ignoble réduit.

ignoble


IGNOBLE, adj. IGNOBLEMENT, adv. [Mouillez le g: 3e e muet; dans le 2d, en a le son d'an: bleman.] Ignoble, qui est bâs, qui n'est pas noble. Il ne se dit que des chôses: "Air, physionomie ignoble. "Manières, sentimens ignobles. "Dans les grandes villes, dit J. J. Rousseau avec son exagération ordinaire, la pudeur est ignoble et bâsse. = On fait un grand usage de ce mot dans le jargon moderne. "Quelle extravagance! quel mauvais goût! Cela est ignoble à un excès. Th. d'Éduc. Voyez CRAPULEUX. = Ignoblement, d'une manière ignoble. "Il est fait ignoblement, il parle ignoblement.

Synonymes et Contraires

ignoble

adjectif ignoble
1.  Qui est totalement honteux.
admirable, adorable, élevé, noble -familier: beau -littéraire: fier, relevé.
Traductions

ignoble

ignoble, base, despicable, sordid, vileמנוול (ת)laaghartig, gemeen, weerzinwekkendvilignobile (iɲɔbl)
adjectif
1. qui inspire le mépris, le dégoût un crime ignoble C'est un homme ignoble.
2. très sale, très mauvais ou très laid une odeur ignoble

ignoble

[iɲɔbl] adj [acte, trafic, façon] → dreadful
être ignoble avec qn → to be horrible to sb
Il a été ignoble avec elle → He was horrible to her.