iliade


Recherches associées à iliade: odyssée

ILIADE

(i-li-a-d') s. f.
Poëme d'Homère où est chantée la colère d'Achille.
Le seul courroux d'Achille, avec art ménagé, Remplit abondamment une Iliade entière [BOILEAU, Art p. III]
Fig. Longue narration, longue suite de.
Elle me fait chanter, amoureuse ménade, Des combats de Paphos une longue Iliade [A. CHÉN., Élég. VIII]
La petite Iliade, poëme cyclique perdu, qui racontait, du destin de Troie et des héros grecs, ce qui n'est pas dans Homère.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Au ciel qui est la vraye source d'où decoule sur nous une iliade de bien [LANOUE, 151]
    Bon Dieu ! comment as-tu peu amonceller ceste iliade de calomnieuses et enormes injures ? [PASQUIER, Lett. t. III, p. 922]
    Choisy moy quelqu'un de ces beaux vieux romans françois, comme un Lancelot, un Tristan ou autres, et en fay renaistre au monde une admirable Iliade et laborieuse Eneide [DU BELLAY, I, 26, recto.]

ÉTYMOLOGIE

  • En grec, Ilion, Troie ; le grec est un adjectif et signifie d'Ilion : le territoire d'Ilion, le poëme d'Ilion, l'Iliade.
Traductions

iliade

Iliad

iliade

Ilias