illec

ILLEC

(il-lèk) adv.
Terme vieilli et marotique.
Là, en ce lieu là Notez qu'illec avec deux autres femmes De son bourgeois l'épouse était aussi [LA FONT., Serv.]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Mais li cuens [comte] Guenes iloec ne voulsist estre [, Ch. de Rol. XX]
  • XIIe s.
    Pour bien ferir iloques [il] s'apresta [, Ronc. p. 80]
  • XIIIe s.
    Ilueques [je] demeurai de lors jusque mardi [, Berte, I]
  • XVe s.
    Et usa la dite dame illecques sa vie doucement [FROISS., I, I, 50]
  • XVIe s.
    Rome fondée par les hommes les plus belliqueux du monde, qui de tous costés s'estoient illec jetés et assemblés [AMYOT, Numa, 13]

ÉTYMOLOGIE

  • Picard, ilo. Le latin illic, illuc, ayant l'accent sur il, ne peut donner ilec, ou iloec, ou iloques ; il faut y voir illo loco, en ce lieu.