illicite

illicite

adj.
Qui est défendu par la morale ou par la loi : Amour illicite
coupable, interdit : Le clonage humain est illicite

ILLICITE

(il-li-si-t') adj.
Qui n'est pas licite, qui est défendu par la morale ou par la loi. Conventions illicites. Des assemblées illicites.
Un amour illicite [ROTROU, St-Genest, III, 2]
Que me reste-t-il des plaisirs licites ? un souvenir inutile ; des illicites ? un regret, une obligation à l'enfer ou à la pénitence [BOSSUET, Sermons, la mort, fragment]
Substantivement.
Encore que vous ôtiez en apparence à l'amour profane ce grossier et cet illicite dont on aurait honte, il en est inséparable sur le théâtre [BOSSUET, Comédie, 5]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Jouer à jeux illicites [, Ménagier, II, 3]
  • XVIe s.
    Combien illicites et deshonnestes sont les gains que font... [CALV., Instit. 1161]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. illicitus, de il pour in privatif, et licitus, licite.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • ILLICITE. - HIST. XIVe s. Ajoutez :
    C'est chose damnable et illicite [, le Songe du vergier, I, 178]

illicite

ILLICITE. adj. des deux genres. Qui est défendu par la morale ou par la loi. Plaisir illicite. Amour illicite. Conventions illicites. Acquérir une fortune par des moyens illicites.

illicite

Illicite, Illicitus.

Assemblées illicites, Coitiones. B.

illicite


ILLICITE, adj. ILLICITEMENT, adv. [pron. les 2 l: 4e e muet.] Illicite, qui est défendu par la loi. Illicitement, contre le droit et la justice. "Action, plaisir, amour, assemblée illicite. "Cela s'est fait illicitement. — L'adv. est peu usité hors du Palais. L'adj. est de tous les styles.

Synonymes et Contraires

illicite

Traductions

illicite

illicitבלתי חוקי (ת)onwettig, ongeoorloofdunlauterπαράνομοςillecito非法nedovolenéulovlig불법olaglig (ilisit)
adjectif
interdit par la loi des moyens illicites

illicite

[i(l)lisit] adjillicit