imaginatif, ive

IMAGINATIF, IVE

(i-ma-ji-na-tif, ti-v') adj.
Qui imagine aisément, qui a une grande fertilité d'imagination. Avoir l'esprit imaginatif. Une personne fort imaginative.
La faculté, la puissance imaginative, et substantivement, l'imaginative, la faculté, la puissance par laquelle on imagine.
J'ai l'imaginative Aussi bonne en effet que personne qui vive [MOL., Ét. II, 13]
La faculté de l'âme où se fait cet acte [du ressouvenir] s'appelle imaginative [BOSSUET, Conn. I, 4]
Je les ai mis aux mains d'une ardeur assez vive ; Parbleu ! vivent les gens pleins d'imaginative [RÉGNARD, Ménechmes, IV, 1]
Mais quoi ! je vous le dis, ce sont les gens de cour dont l'imaginative enfante chaque jour ces merveilleux conseils [P. L. COUR., Simple discours.]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Quand le comte de Flandre vit que le roi de France le poursuivoit de si près, si ot avis de soi mesme, car si estoit moult imaginatif, que il monstreroit ces menaces à ses bonnes villes [FROISS., II, 2, 46]
    J'oy à douze ans grant ymaginative ; Jusqu'à trente ans je ne cessai d'apprendre [E. DESCH., Son éducat.]
  • XVIe s.
    Les gens qui font volontiers les imaginatifs aux choses de quoy ils ne peuvent juger de veue [LA BOËTIE, 55]
    La partie imaginative de l'entendement [AMYOT, Cor. 58]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. ymaginatiu ; espagn. imaginativo ; ital. immaginativo ; du lat. imaginativus, de imaginari, imaginer.