immaculé, ée

IMMACULÉ, ÉE

(i-mma-ku-lé, lée) adj.
Terme de théologie. Qui est sans tache de péché.
Leur intention n'était pas de comprendre l'immaculée et bienheureuse mère de Dieu (car ainsi l'appellent-ils) dans le décret où il s'agissait du péché d'origine [BOURDAL., Myst. concept. de la Vierge, t. II, p. 3]
L'Agneau immaculé, Jésus-Christ. L'immaculée conception de la Vierge, ou, simplement, la conception immaculée, voy. CONCEPTION.
Dans le langage général, pur, sans tache. Honneur immaculé. Probité immaculée.
Terme d'histoire naturelle. Qui n'a point de taches sur le corps (sens propre qui n'est usité que là et qui n'est venu que tardivement en usage).

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quant à la temperance et continence, Aristide l'a toujours gardée nette et immaculée [AMYOT, Arist. et Caton. comp. 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. immaculatus, de in négatif, et macula, tache.