immanent, ente

IMMANENT, ENTE

(i-mma-nan, nan-t') adj.
Terme de philosophie. Qui est existant à l'intérieur même des êtres et non opérant du dehors par action transitive ou transitoire. Dans le spinosisme, Dieu est dit la cause immanente des choses.
La volonté opère hors du corps ; c'est un effort ; ses actes ne sont point immanents [DIDER., Opin. des anc. phil. (Thomasius).]
En théologie, les actions immanentes de Dieu sont celles qui ont leur terme en Dieu, par opposition aux actions transitoires qui ont leur terme hors de Dieu : ainsi Dieu a engendré le Fils et le Saint-Esprit par des actions immanentes et créé le monde par des actions transitoires.
Qui est à demeure dans un sujet, qui n'en peut être séparé. La gravitation est immanente aux particules matérielles.
Permanent, constant.
Les subtilités de la dialectique grecque se tournent de préférence vers l'objet immanent de la spéculation du génie de l'Orient, l'essence divine [COURNOT, De l'enchaînement de nos connaissances, t. II, p. 447]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. immanentem, qui réside dans, de in, en, et manere, résider.