immense

immense

adj. [ lat. immensus ]
1. Qui présente une étendue considérable ; dont les dimensions sont colossales : Ils ont une cuisine immense spacieux, vaste ; exigu, minuscule
2. Dont la valeur, l'intensité est considérable : Elle a accumulé une immense fortune colossal, fabuleux, fantastique démesuré, énorme ; infime, minime

IMMENSE

(i-mman-s') adj.
Qui est sans bornes, sans mesure. Dieu est immense. Le monde est immense.
Il semble qu'on ait devant les yeux l'éternité tout entière, et qu'on en parcoure l'immense étendue [BOURDAL., Serm. 19e dim. après la pentec. Dominic. t. IV, p. 181]
Un édifice célèbre [l'Observatoire, à Paris] s'éleva hors de nos murs..., et on apprend au philosophe à s'humilier sous la majesté immense de l'auteur de l'univers [MASS., Louis le Grand.]
Par exagération. Qui est d'une très grande étendue.
L'immense éloignement [des astres] [LA FONT., Fabl. VIII, 16]
Elles [les rivières] vont enfin perdre leurs noms avec leurs eaux dans le sein immense de l'Océan [BOSSUET, Gornay.]
Je la voyais franchir cet immense intervalle Qu'a mis entre elle et moi la majesté royale [VOLT., Sémiram. Il, 1]
Ainsi que le soleil dans sa lumière immense Cache ces astres vains levés en son absence [GILB., le Poëte malheureux.]
Fig. Qui est très considérable en son genre.
L'immense profusion de ses aumônes [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
La victoire fut complète, et le butin immense [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. II, p. 177, dans POUGENS]
Sa race accumulant d'immenses héritages [VOLT., Tancr. I, 1]
Il se dit également des choses morales. Il a une érudition immense, un savoir immense. Une gloire immense.
Si elle eut de la joie de régner sur une grande nation, c'est parce qu'elle pouvait contenter le désir immense qui sans cesse la sollicitait à faire du bien [BOSSUET, Reine d'Anglet.]
Avec cette ardeur immense d'accroître tous les jours son nom [ID., Hist. III, 5]

REMARQUE

  • Immense est un adjectif à signification absolue : une chose n'est ni très , ni peu immense, ni plus ni moins immense qu'une autre. Cependant on le trouve quelquefois avec les degrés de comparaison :
    Le pouvoir le plus immense est toujours borné par quelque coin [MONTESQ., Rom. 22]
    Cela est d'autant plus admissible que immense signifie souvent très grand, très étendu.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ô grace et pitié très immense, L'entrée de paix et la porte [CH. D'ORL., Bal. 102]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. immensus, de in négatif, et mensus, mesuré.

immense

IMMENSE. adj. des deux genres. Qui est sans bornes, sans mesure; dont l'étendue, la grandeur est infinie. En ce sens, il se dit proprement de Dieu. Dieu est immense. C'est un être immense.

Il signifie encore Qui est d'une très grande étendue. Il y a un espace immense de la terre aux étoiles fixes. Une grandeur immense. Un océan immense, un désert immense, une somme immense.

Il signifie aussi Qui est très considérable en son genre. Des richesses immenses. Des frais immenses. Cette ville fait un commerce immense. Par extension, La bonté de Dieu est immense. Une gloire immense. Un immense pouvoir. D'immenses désirs. Il a une immense érudition, un savoir immense. Une immense vanité. Une sottise immense.

immense

Immense, Immensus.

immense


IMMENSE, adj. IMMENSEMENT, adv. IMMENSITÉ, s. fém. [Im-manse, seman, sité: 2e lon. 3e e muet aux deux prem.] Immense, qui est sans bornes. Immensement, d' une manière immense. Immensité, grandeur, étendûe immense. "Grandeur, espace immense. Ambition immense; desirs immenses. Richesses, frais immenses. Il est immensement riche. "L' immensité de l'univers, de la misériocorde de Dieu.
   Rem. 1°. Il me semble que ces mots se disent de la quantité et de l'étendue, et non pas du nombre. Je ne voudrais pas dire avec Bossuet, des troupes immenses; une armée immense, ni l'immensité d'une armée, ni des troupes immensement nombreûses. = 2°. Immense est une espèce de superlatif: il ne comporte donc pas le plus ou le moins, et ne peut admettre de termes de comparaison. "Des desseins plus immenses. Acad. des Insc. — Plus étendus, plus considérables auraient été des termes plus propres, car étendu et considérable ont des bornes, et immense n'en a point. = 3°. Immensement n'est point ancien dans la langue. Il est aujourd'hui fort en vogue, et plusieurs l'emploient à tout propôs: C'est pour eux un terme favori. Dans le nombre, il y en a qui écrivent et prononcent mal à propôs immensément, avec un accent aigu sur le 2d e.

Synonymes et Contraires
Traductions

immense

unbändig, unermeßlich, immens, gewaltigimmense, huge, tremendous, absolute, abysmal, colossal, enormous, vastimmens, onmetelijk, enorm, geweldig, gigantisch, grenzeloos, kolossaal, mateloos, onafzienbaar, onbegrensd, ontzaglijk, overmatig, reusachtig, ontzaglijk (groot), ontzagwekkendענק (ת), עצום (ת), שגיא (ת), עָצוּם, שַׂגִּיאimenso, formidávelimmenso, stragrande, enormeهَائِلobrovskýfantastiskπελώριοςtremendovaltavaogroman巨大な엄청난enormogromnyогромныйoerhördใหญ่โตมากçok büyükrất lớn极大的огромен (imɑ̃s)
adjectif
très grand un pays immense

immense

[i(m)mɑ̃s] adjhuge
une immense fortune → a huge fortune
un immense soulagement → a tremendous relief, a huge relief