impolitesse

impolitesse

n.f.
1. Manque de politesse : Votre impolitesse vous vaudra des ennuis grossièreté ; savoir-vivre
2. Action, parole impolie : Personne ne tolère plus ses impolitesses goujaterie, grossièreté

impolitesse

(ɛ̃pɔlitɛs)
nom féminin
manque de politesse, de respect l'impolitesse d'un enfant

IMPOLITESSE

(in-po-li-tè-s') s. f.
Manque de politesse.
On le conduisit [le duc du Maine] dans la citadelle de Dourlans, où il fut gardé par un officier nommé Favencour, qui le traita avec toute l'impolitesse et la dureté d'un véritable geôlier [STAAL, Mém. t. II, p. 81]
Il se dit aussi des choses. Réponse pleine d'impolitesse. Langage d'une impolitesse grossière.
Action, procédé contraire à la politesse. Il m'a fait une impolitesse. Je n'ai reçu de lui que des impolitesses.

REMARQUE

  • Mot nouveau au XVIIe siècle.
    Quelques-uns emploient inaction, et je m'aperçois qu'impolitesse commence fort à s'établir [VAUGEL., Rem. not. Th. Corn. t. II, p. 1034]

ÉTYMOLOGIE

  • Im...., et politesse.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    IMPOLITESSE.
    Ajoutez :
    À moins d'être du peuple, on ne dit point ma femme ; C'est une impolitesse à faire rendre l'âme [BOURSAULT, Mots à la mode, I, 3]

    REMARQUE

      Ajoutez :
    • 2. Contrairement à Th. Corneille, qui admettait impolitesse, Vaugelas (p. 586, éd. in-4°, 1704) condamnait formellement ce mot.

impolitesse

IMPOLITESSE. n. f. Manque de politesse, ignorance ou mépris des règles de la politesse. L'infatuation et le manque d'éducation sont les sources ordinaires de l'impolitesse. N'êtes- vous pas choqué de son impolitesse? Cette réponse est d'une impolitesse grossière.

Il signifie par extension Action, procédé contraire à la politesse. Il m'a fait une impolitesse. Je n'ai reçu de lui que des impolitesses.

Traductions

impolitesse

Unhöflichkeit

impolitesse

[ɛ̃pɔlitɛs] nf
(= caractère, défaut) → rudeness
(= propos) → rude remark