incessamment

incessamment

adv.
D'un instant à l'autre ; sans délai ; sous peu : Le réparateur doit venir incessamment.

incessamment

(ɛ̃sesamɑ̃)
adverbe
dans peu de temps Il doit me téléphoner incessamment.

INCESSAMMENT

(in-sè-sa-man) adv.
Sans cesse, continuellement.
Il me semble surtout incessamment le voir Déposer en nos mains son absolu pouvoir [CORN., Cinna, III, 2]
Il faut incessamment que ta langue s'égaye [HAUTEROCHE, le Deuil, sc. 4]
Il semble que le ciel sur tous tant que nous sommes Soit obligé d'avoir incessamment les yeux [LA FONT., Fabl. VIII, 5]
Mon nom qu'incessamment toute la terre adore [MOL., Amph. III, sc. dern.]
On me mande qu'il est incessamment avec la duchesse de V.... [SÉV., 7 juill. 1680]
Cette langueur ennemie qui lui ôtait incessamment quelque partie d'elle-même, et qui lui portait tous les jours quelque trait mortel dans le sein [FLÉCH., Mme de Mont.]
La vieillesse chagrine incessamment amasse [BOILEAU, Art p. III]
Désabusé des choses d'ici-bas par un spectacle qui lui en met sous les yeux le néant, et qui lui annonce incessamment la même destinée [MASS., Carême, Mort.]
Sans retard, au plus tôt.
On me mande toutes les prospérités de Bouchain et que le roi revient incessamment [SÉV., 277]
Le roi m'ordonna l'après-dînée de vous renvoyer incessamment, d'abord que vous seriez arrivé ; vous voilà, retournez-vous-en [HAMILT., Gramm. 11]
Incessamment j'en dirai ma pensée [DIDER., Claude et Nér. I, 35]
L'Académie remarque qu'en ce sens il ne s'emploie que par rapport au temps futur. Mais dans l'exemple suivant incessamment est construit avec un verbe au passé, et on ne voit pas ce qui empêcherait de s'en servir de la sorte :
En arrivant à Lisbonne, il avait nommé aussitôt, pour toutes les places frontières, des gouverneurs, gens fidèles et pleins de valeur et d'expérience, qui partirent incessamment [VERTOT, Révol. de Port. 107]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les bons et agreables services que le dit Jaques nous a faiz et fait de jour en jour incessamment... [, Lettre de Charles V, Bibl. des chartes, 4e série, t. III, p. 424]
  • XVe s.
    Tous les jours incessamment venoient gens de tous pays [FROISS., II, II, 15]
  • XVIe s.
    Il se plaignoit incessamment de.... [MONT., I, 80]
    Moy qui ay les yeulx incessamment tendus sur moy [ID., II, 323]

ÉTYMOLOGIE

  • Incessant, et le suffixe ment. On remarquera que l'historique n'a pas incessamment au sens de au plus tôt.

incessamment

INCESSAMMENT. adv. D'une manière incessante. Il travaille incessamment.

Il signifie aussi, par extension, Sans intervalle de temps, Sans délai, au plus tôt. Cet ambassadeur reçut l'ordre de partir incessamment. Il doit arriver incessamment. On l'attend incessamment. Il fut nommé préfet de Strasbourg et se rendit incessamment à son poste.

incessamment

Incessamment, Ad infinitum, Indesinenter, Assidue.

incessamment


INCESSAMMENT, adv. [Incè-saman: 1re lon. 2e è moy.] Au plutôt, sans délai. Il ne s'emploie que pour désigner le futur. "Il arrivera, il doit partir; on l'attend incessamment. = * Autrefois on lui fesoit modifier tout autre tems des verbes, dans le sens de continuellement. "Il travaille incessamment. VERTOT, dit d'Auguste. "Le souvenir des Ides de Mars (ou César fut assassiné) se présentoit incessamment à son esprit. On dirait aujourd'hui, se présentait sans cesse.

Synonymes et Contraires

incessamment

Traductions

incessamment

shortly, bald, endlos, soon, without end

incessamment

incessantemente

incessamment

[ɛ̃sesamɑ̃] adv → very shortly