incident

1. incident, e

adj. [ du lat. incidere, tomber sur ]
Qui se produit d'une manière accessoire ; qui interrompt le déroulement de qqch : Une observation incidente hors du sujet

incidente

n.f.
En grammaire, proposition insérée dans une autre ; incise (on dit aussi proposition incidente).

2. incident

n.m. [ de 1. incident ]
1. Événement, le plus souvent fâcheux, qui survient au cours d'une action : Cet incident a retardé le départ du train contretemps, péripétie sans encombre ; accroc, anicroche
2. Difficulté peu importante mais dont les conséquences peuvent être graves : Ces incidents répétés à la frontière sont inquiétants.
L'incident est clos,
la querelle est terminée, il n'y a plus de différend.

INCIDENT1

(in-si-dan) s. m.
Événement qui survient dans le cours d'une entreprise, d'une affaire.
Nous allons régaler, mon père, votre abord D'un incident tout frais, qui vous surprendra fort [MOL., Tart. VI, 5]
Il arriva un incident qui fit remettre le jugement [PASC., Prov. VI]
Comme un seul incident suffit au génie pour montrer toute la désolation d'une ville [DIDER., Salon de 1765, Œuv. t. XIII, p. 29, dans POUGENS]
Événement accessoire qui survient dans le cours de l'action principale d'un roman, d'une pièce de théâtre.
N'offrez point un sujet d'incidents trop chargé [BOILEAU, Art p. III]
[Dans une pièce de théâtre] les incidents ne sont un mérite que quand ils sont naturels [VOLT., Lett. la Harpe, déc. 1763]
Une intrigue nette et facile à nouer et à dénouer ; des caractères simples ; des incidents qui naissent d'eux-mêmes ; des tableaux variés [MARMONTEL, Élém. litt. Œuv. t. IX, p. 50, dans POUGENS]
Terme de pratique. Difficulté, contestation accessoire qui naît, qui survient pendant l'instruction de la cause principale. On videra cet incident avec le principal.
Si on me paye bien, je ne ferai point d'incident et laisserai les choses comme elles sont [SÉV., à Mme de Guitaut, 18 janv. 1694]
M. Fouquet a répondu : Monsieur, je ne prétends point par là faire un incident nouveau [ID., à Pompone, 18 nov. 1664]
Ils eurent recours à M. de Lamoignon comme à un homme incorruptible qui prendrait le parti des faibles contre les puissants, et qui débrouillerait ce chaos d'incidents et de procédures dont on avait enveloppé leur cause [FLÉCH., Lamoign.]
Par extension.
Je ne vois rien dans le monde qui soit plus à charge à l'Église que ces esprits vainement subtils qui réduisent tout l'Évangile en problèmes, qui forment des incidents sur l'exécution de ses préceptes, qui fatiguent les casuistes par des consultations infinies [BOSSUET, Cornet.]
Faux incident, voy. FAUX 1. Incident de lettres, production, dans un procès déjà instruit, de lettres obtenues en chancellerie.
Fig. Dans le langage ordinaire, difficulté qu'une personne élève dans une dispute, au jeu, dans une affaire. C'est un mauvais joueur, il fait à tout coup des incidents.
Il trouve que, pourvu qu'on ne cède pas comme un sot, on fait sa cour de ne point faire d'incidents, parce qu'ils interrompent le service et l'unique but qu'on doit avoir, qui est d'aller au bien [SÉV., 18 déc. 1675]
Objection.
L'axiome commun : Je pense, donc je suis, ou, je suis pensant, contre lequel je ne crois pas qu'on puisse raisonnablement former d'incident [BOULLAINVILLIERS, Réfut. de Spinosa, p. 3]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    À ceux convient cent fois le jour plaidier, Et en plaidant prennent un incident Pour la paye longuement delayer [retarder] [E. DESCH., Poésies mss. f° 215]
    L'un meurt par un cas d'accident, L'autre meurt par un incident De mangier chose qui lui nuit [ID., Miroir de mariage, p. 100]
  • XVIe s.
    Il est des ouvrages en Plutarque où il oublie son theme, où le propos de leur argument ne se trouve que par incident, tout estouffé en matiere estrangiere [MONT., IV, 136]
    Pour l'interest de Caton, et, par incident, pour le leur aussi [ID., I, 266]
    À propos de ce brave Donné si faut-il que je fasse ce petit incident, [BRANT., Cap. fr. t. III, p. 41]

ÉTYMOLOGIE

  • Incident 2.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. INCIDENT. - HIST. Ajoutez :
  • XIVe s.
    Il estoit venu un incident de maladie... [, Bibl. des ch. 1874, XXXV, p. 489]

incident

INCIDENT. n. m. Événement qui survient dans le cours d'une entreprise, d'une affaire. Toutes ses mesures furent contrariées par un incident imprévu. Comme il continuait son voyage, il survint un incident qui l'obligea à revenir. Un heureux incident le tira d'affaire. Un incident d'audience. Soulever des incidents de procédure.

Il signifie aussi, en parlant d'un Poème dramatique, d'un roman, etc., Événement plus ou moins important qui survient dans le cours de l'action principale. Une pièce de théâtre trop chargée d'incidents. Cet incident est bien amené, est habilement ménagé. Cet incident manque de vraisemblance.

Il signifie aussi, en matière de Procès, Difficulté, contestation accessoire qui naît, qui survient pendant l'instruction de la cause principale. Il survint, on fit naître un incident durant le procès. Faire juger l'incident. On videra cet incident avec le principal. Multiplier les incidents. L'incident fut réglé sommairement.

Il se dit également, dans le langage ordinaire, des Mauvaises difficultés qu'une personne soulève dans une dispute, au jeu, etc. Au lieu de répondre à la question, il soulève des incidents.

incident

INCIDENT, ENTE. adj. Qui survient accessoirement dans une affaire. Une demande incidente. Une requête incidente. Une question, une contestation incidente.

En termes de Grammaire, Proposition incidente se dit souvent de Celle qui est insérée accessoirement dans une phrase. Dans cette phrase, Dieu, qui est juste, rendra à chacun selon ses oeuvres, les mots qui est juste forment une proposition incidente.

En termes de Physique, il se dit des Rayons lumineux qui se rencontrent avec les surfaces des corps. Rayon incident.

incident

Incident, ou Incidens, Liticula subnata, Disceptatiuncula, Praescriptiuncula, Appendices, et Appendiculae, Soboles matricis controuersiae, Liticulae obiter enatae, Quaestiones emergentes, Lites summum causae praecurrentes, et summae liti praeuertendae, Liticulae e re summa natae. B.

Proces ou incident sur l'interinement des lettres Royaux, Lis diplomatica. Bud.

Incidens appoinctez en droict à escrire et produire sur fins de non proceder, ou de non recevoir, et autres prealables, Prolusiones scriptae, quasi ferentariae velitesque concertatiunculae. B.

Incidens avant contestation en cause, Lites prolusoriae, Liticulae velitares, Velitatiunculae forenses. Bud.

Se desvoyer du principal, et cercher à faire des incidens, De curriculo causae summae digredi, Consectari diuerticula deuia. B.

S'estudier à faire des incidens en un proces, pour le faire plus longuement durer, Curriculi causae diuerticula consectari, et per auia longius expatiari. B.

Faire plusieurs incidens les uns sur les autres, sans vouloir entrer au fond de la matiere, In disceptatiunculas alias aliasque rei controuersae summam carpere, nec in vniuersae rei certamen pedem velle conferre. Bud.

Multiplications d'incidens, Causificationes. Bud.

Perdre un incident, Appendice litis cadere. B.

Petis incidens ou proces communs et de legiere consequence, Digressiunculae a summa quaestione, Causae iudicij translatitij. B.

S'orgueillir d'avoir gaigné quelque incident preparatif, Praeiudicio liticulae exordialis animo erigi. B.

Mieux vaut perdre un incident, que mettre le principal en danger, Haec plaga potius accipienda, quam tota causa prodenda, Praestat liticulae iacturam facere, quam vniuersa controuersia periclitari, Paruo dispendio redimenda causae iactura, Causa summa in gradum reponenda. B.

Le cours du proces principal est arresté par les incidens, Aqua principis controuersiae haesit obiter in obicibus. B.

Le principal qui ja estoit assez avancé, est accroché par les incidens, Controuersia inchoata, ac iam aliquantum formulari curriculo prouecta, repente de spatio deflexit in aliud aliudque diuerticulum liticularum e re summa natarum. B.

L'incident de recreance, Lis vindiciarum. B.

Un incident de recusation, Iudicium reiectaneum. B.

Incident sur une fin de non recevoir, Controuersia exceptionis et praescriptionis. B.

Incident sur une fin de non proceder, ou sur une fin declinatoire et de renvoy, Constitutio causae translatiua, Iudicij translatio. B.

Un incident de subrogation, Lis transcriptoria, Controuersia de iuris aut litis transcriptione. B.

Proces criminels incidens en causes civiles, Parerga causarum aut litium. Bud.

Incidens survenans, Casus.

Synonymes et Contraires

incident

adjectif incident
Qui se fait incidemment.

incident

nom masculin incident
Traductions

incident

incident, voorvalincident, scene, incidentalאירוע (ז), אקסידנט (ז), הרפתקה (נ), מאורע (ז), תקרית (נ), מְאֹרָע, תַּקְרִית, אֵרוּעַ, הַרְפַּתְקָהBegebenheit, Ereignis, Vorfallπεριστατικόincidentale, incidenteحَادِثٌpříhodahændelseincidentetapausincident出来事사건hendelseincydentincidenteпроисшествиеincidentเหตุการณ์olaysự việc事件инцидент事件 (ɛ̃sidɑ̃)
nom masculin
petit événement désagréable Le séjour s'est déroulé sans incident.

incident

[ɛ̃sidɑ̃] nmincident
incident de frontière nmborder incident
incident de parcours nmminor setback
incident technique nmtechnical hitch