infirme

infirme

adj. et n. [ du lat. infirmus, faible, de firmus, solide ]
Qui ne jouit pas de toutes ses facultés physiques : Elle est restée infirme à la suite de cette chute estropié, impotent

INFIRME

(in-fir-m') adj.
Qui n'est pas ferme, solide, résistant.
L'esprit est prompt et la chair infirme [PASC., Myst. de Jésus, I, éd. FAUGÈRE.]
L'homme est assurément trop infirme pour.... [ID., ib. dans COUSIN]
Substantivement.
Donner le lait aux infirmes et le pain aux forts [BOSSUET, le Tellier.]
Qui est sujet à des infirmités, ou qui a présentement quelque infirmité. Vieillesse infirme.
Me voyant infirme et malade comme je le suis, je veux me faire un gendre et des alliés médecins [MOL., Mal. imag. I, 5]
Elle n'a plus pensé qu'à accomplir son temps de pénitence, et n'a pas même voulu souhaiter d'être moins infirme [FLÉCH., Mme de Mont.]
À l'indigence infirme ouvrir de doux hospices [LEMIERRE, Charlemagne II, 1]
S. m. et f. C'est un infirme. Une vieille infirme.
Les chambres des pauvres infirmes, les lits non de repos et de sommeil, mais d'inquiétudes et de veilles laborieuses [BOSSUET, 1er sermon, Fête de tous les saints, préambule]
Dire merveilles de sa santé devant des infirmes [LA BRUY., V]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Tut soie anferm [bien que je sois infirme], si m' pais [nourris-moi] pur sue amor [pour l'amour de Dieu] [, St Alexis, XLIV]
  • XIIe s.
    Et si [le Christ] atempra sa clarteit as oylz [aux yeux] qui estoient emfarm [ST BERN., 526]
  • XIIIe s.
    Nus hons n'i vient, tant soit enfers, Que maintenant gariz ne fust [, Ren. t. II, p. 115]
    Tant est fox [fou] de pesme [très mauvaise] nature, Que plus li est doctrine sure [aigre] Que ne soit à l'enferm le pain [, le Reclus de Molliens, dans RAYNOUARD, à eferm]
  • XIVe s.
    Ceux qui sont malades et enfermes [ORESME, Eth. 50]
  • XVe s.
    Doivent les parens.... faire comme le bon medecin qui desire la garison de son enferme [CHRIST. DE PISAN, Charles V, I, 11]
  • XVIe s.
    Par succession de temps nous avons repris l'i latin ; car nous disons aujourd'hui infirme, infirmité [PASQUIER, Recherches, VIII, p. 702, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. eferm, enferm ; espagn. enfermo ; ital. infermo ; du lat. infirmus, de in.... 1, et firmus, ferme.

infirme

INFIRME. adj. des deux genres. Qui est affecté d'une infirmité ou d'infirmités. Un enfant infirme. Substantivement, Hôpital destiné aux infirmes. Par extension, Vieillard infirme. Vieillesse infirme.

Il signifie d'une façon plus générale, tant au propre qu'au figuré, Qui manque de force, qui est imparfait naturellement. L'homme est né infirme.

infirme


INFIRME, adj. [dern. e muet. Plusieurs en Provence prononcent Infierme: c'est une faûte grossière.] Mal sain, ou actuellement indisposé. "Homme infirme, corps extrêmement infirme.
   Le Fils rend à son Père, infirme et sans défense,
   Les secours que de lui reçut sa foible enfance.
       Barthe.
= Subst. "C'est un infirme, les infirmes. = * Aûtrefois on disait infirme, infirmité au figuré, au lieu de faible, faiblesse. "Les Évêques doivent prêter leurs voix aux infirmes. BOSS. "La foi infirme des peuples. Id. "Il faut aider l'infirmité de nos frères. Id. Le P. Fabre a dit plus récemment: Le pape n'avoit envoyé un Légat que pour les soulager dans les infirmités, dont ils alloient être accablés. Hist. Eccl. — L'Acad. le dit en ce sens: "Le péché a rendu l'homme infirme, la volonté infirme. L'infirmité de la natûre causée par le péché. J'ôse dire, que c'est du vieux langage.

Synonymes et Contraires

infirme

adjectif infirme
Victime d'une infirmité.
Traductions

infirme

abgelebt, baufällig, gebrechlich, hinfällig, Invalide, krüppelhaft, verkrüppeltinfirm, disabled, crippled, decayed, decrepit, dilapidated, disabled person, lapsed, rickety, cripple, invalidgebrekkig, invalide, aftands, bouwvallig, gammel, gebrekkige, lijder, patiënt, uitgeleefd, uitgewoond, verminkt, wrak, hulpbehoevend, ongelukkig, gehandicapt, mindervalideאינווליד (ז) [נכה], בעל-מום (ז), ידוע חולי (ת), בַּעַל מוּםpostiženýinvalidi, vammainendisabile, infermoανάπηροςinválidoง่อย (ɛ̃fiʀm)
adjectif
qui n'a pas toutes ses capacités physiques

infirme

[ɛ̃fiʀm]
adjdisabled
nm/fdisabled person, person with a disability
infirme moteur → physically disabled person, person with a physical disability
infirme de guerre → disabled veteran
infirme du travail → person disabled by a work-related injury