infructueux, euse

INFRUCTUEUX, EUSE

(in-fru-ktu-eû, eû-z') adj.
Qui ne rapporte point de fruit.
Ces grands me font souvenir de certaines montagnes infructueuses que j'ai vues autrefois, allant par le monde ; elles ne produisent ni herbe ni plante [BALZAC, De la cour, 2e disc.]
Frappez l'arbre infructueux qui n'est plus bon que pour le feu [BOSSUET, Marie-Thér.]
Fig.
Une âme infructueuse et stérile, laquelle, après avoir poussé d'abord des feuilles spécieuses, en demeure là [MASS., Profess. relig. serm. 2]
Fig. Qui n'est pas fructueux, qui est sans profit, sans résultat.
La guerre est rude et infructueuse [D'ABLANCOURT, Tacite, ann. I, 17]
Elle crut que ses aumônes ne seraient point infructueuses [FLÉCH., Lamoign.]
Alors, qu'aura servi ce zèle impétueux Qu'à charger vos amis d'un crime infructueux ? [RAC., Bajaz. II, 3]
Que de jeûnes inutiles et infructueux dans l'Église ! [MASS., Carême, Jeûne.]
Ils manquaient de subsistances ; ce point essentiel est ce qui rend la plupart des invasions infructueuses [VOLT., Louis XV, 20]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils ont defendu de s'en servir, pour crainte d'en faire des vignes infructueuses [O. DE SERRES, 166]
    Ce seroit certes le mesme train et par mesme progrez, pour infructueux qu'il me peust estre [MONT., III, 378]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenc. infructuos ; espagn. infructuoso ; ital. infruttuoso ; du lat. infructuosus, de in.... 1, et fructuosus, plein de fruits, fructueux.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • INFRUCTUEUX. - HIST. XVIe s. Ajoutez :
    Ne communiquez point [ne prenez point part] aux œuvres infructueuses de tenebres, mais plus tost les reprenez [, Eph. V, 11, Nouv. Testam. éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525]