instruction

instruction

n.f. [ lat. instructio ]
1. Action d'instruire, de donner des connaissances nouvelles : L'instruction donnée au collège éducation, enseignement, formation
2. Savoir acquis par l'étude ; connaissances : Ses enfants ont une solide instruction culture, érudition
3. Ordre de service adressé par un supérieur à ses subordonnés : La directrice nous a laissé ses instructions par écrit consigne, directive
4. En informatique, ordre indiquant à un ordinateur une action élémentaire à exécuter.
5. Dans le langage juridique, ensemble des recherches, des actions, des interrogatoires menés par un juge d'instruction pour permettre le jugement d'une affaire ; durée de cette phase : L'instruction est finie.
Juge d'instruction
Instruction militaire,
formation donnée aux militaires.

instructions

n.f. pl.
Explications pour l'utilisation d'un appareil, etc. : Si tu avais lu les instructions, tu saurais que ce fil est mal branché mode d'emploi ; notice

INSTRUCTION

(in-stru-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action d'instruire, de dresser à quelque chose.
Adieu, fais lire au prince, en dépit de l'envie, Pour son instruction l'histoire de ta vie [CORN., Cid, I, 6]
Un évêque [Bossuet] qui.... venait d'être appelé à l'instruction d'un prince que le plus grand roi du monde et le plus zélé défenseur de la religion de ses ancêtres fait élever pour en être un jour l'un des principaux appuis [BOSSUET, Expos. de la doctr. cath. avertissement.]
Il [Louis XIV] lui recommanda [à M. de Montausier] le soin de l'instruction [du dauphin], et se chargea des grands exemples [FLÉCH., Duc de Mont.]
L'instruction fait tout et la main de nos pères Grave en nos faibles cœurs les premiers caractères Que l'exemple et le temps nous viennent retracer, Et que peut-être en nous Dieu seul peut effacer [VOLT., Zaïre, I, 1]
L'instruction d'une chose, l'action d'enseigner cette chose.
On ne les y admettait [les catéchumènes, au baptême] qu'après une pleine instruction des mystères de la religion [PASCAL, Réflex. sur la manière, etc. éd. FAUGÉRE.]
Particulièrement. L'action d'enseigner diverses connaissances à la jeunesse dans une nation. Instruction primaire. Instruction secondaire. Instruction professionnelle. Répandre le bienfait de l'instruction. Instruction obligatoire et gratuite, système de distribution de l'instruction, dans lequel on oblige tous les enfants à fréquenter l'école, les dispensant de toute rétribution. L'instruction publique, celle que l'État distribue au public par l'intermédiaire de certains corps. Le ministre de l'instruction publique. Absolument. L'Instruction publique, le ministère de l'instruction publique. Employé à l'Instruction publique. Dans ce sens, on met un I majuscule.
Savoir, connaissances. Avoir de l'instruction. Manquer d'instruction. C'est un homme d'une grande instruction.
Leçon, précepte qu'on donne pour instruire.
Et de mes actions S'il vous a plu tirer quelques instructions [CORN., Sertor. III, 2]
Dieu les frappe [les personnages puissants] pour nous avertir ; leur élévation en est la cause ; et il les épargne si peu qu'il ne craint pas de les sacrifier à l'instruction du reste des hommes [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Il vaut mieux tirer quelque instruction et recueillir quelque fruit de cette doctrine salutaire [la prééminence des pauvres sur les riches] [ID., Sermons, Septuag. 1]
Il y a là une instruction pour la modestie [ID., Lett. 287]
La chute du peuple de Dieu devait être l'instruction de l'univers [ID., Hist. II, 4]
Une des sœurs fera, certain jour de la semaine, un catéchisme et une instruction familière dans une salle [ID., Réglem. pour les filles de la propag. de la foi, III, 9]
Comme il [Matta] s'était bien trouvé de la capacité du chevalier [de Grammont] dans les premiers projets qu'ils avaient formés ensemble, il suivit ses instructions en amour, comme il avait fait les conseils sur le jeu [HAMILT., Gramm. 4]
Nestor lui donnait des instructions qu'il appuyait de divers exemples [FÉN., Tél. X]
Heureusement en Angleterre aucun procès n'est secret, parce que le châtiment des crimes est destiné à être une instruction publique aux hommes, et non pas une vengeance particulière [VOLT., Pol. et lég. Hist. d'Élis. Canning.]
Instruction pastorale, mandement d'évêque sur quelque point de doctrine.
M. le curé de Versailles m'a dit ce matin que vous viendriez au premier jour présenter votre instruction [MAINTENON, Lett. au card. de Noailles, 20 nov. 1702]
Connaissance qu'on donne à quelqu'un de certains faits, de certains usages qu'il ignore. Je vous demande cela pour mon instruction. Instruction sur la manière de se servir d'une chose.
Ordres, avis, explications qu'une personne donne à une autre pour la conduite de quelque affaire, de quelque entreprise, et dans ce sens il s'emploie surtout au pluriel. L'ambassadeur a suivi ses instructions.
Il est chargé de toutes nos instructions [SÉV., 172]
Vous recevrez vos instructions [ID., 496]
Ces politiques spéculatifs qui arrangent suivant leurs idées les conseils des rois et composent sans instruction les annales de leur siècle [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Les instructions de Lauriston portaient qu'il ne devait s'adresser qu'à Kutusof ; il rejeta donc avec hauteur toute communication intermédiaire [SÉGUR, Hist. de Nap. VIII, 10]
S. f. pl. Terme de marine. Ouvrage où l'on trouve des détails nautiques sur une côte, sur une mer, etc.
Terme de jurisprudence. Ensemble des formalités et des informations nécessaires pour mettre une cause, une affaire civile ou criminelle en état d'être jugée. Travailler à l'instruction d'un procès. Le code d'instruction criminelle.
Le reste de l'instruction fut fait par de nouveaux commissaires [VOLT., Hist. parl. ch. 17]
Juge d'instruction, magistrat établi pour rechercher les crimes et délits, en recueillir les preuves ou indices, faire arrêter et interroger les prévenus, les inculpés.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ung livre de l'instruction d'un jeune prince [, Bibl. des ch 6e série, t. I, p. 359]
    Qu'ilz estoient bien seurs de ce qu'ilz disoient, et qu'ilz monstreroient leurs instructions quand besoing seroit [COMM., V, 16]
  • XVIe s.
    Avec lettres de creance et instructions d'ambassadeur [MONT., I, 38]
    Nourrie simplement et sans aulcune instruction de lettres [ID., I, 148]
    La sottise mesme et foiblesse d'aultruy luy sera instruction [ID., I, 168]
    Celui qui prend les poetes en main pour en tirer utile instruction [AMYOT, Comm. il faut lire les poëtes, 43]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç instructio ; espagn. instruccion ; ital. instruzione, istruzione ; du lat. instructionem, de instruere, instruire.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • INSTRUCTION. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
    Et sera [une taxe] collie [cueillie], levée et distribuée, en la maniere que contenu est en certainne instruction ou ordennance faite sur ce par nosdiz conseilliers (1348) [VARIN, Archives administr. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 1169]

instruction

INSTRUCTION. n. f. Action d'instruire quelqu'un sur les préceptes, les principes nécessaires à son éducation. L'instruction de la jeunesse. Travailler à l'instruction des ignorants. Avoir soin de l'instruction de ses enfants. L'instruction religieuse. Répandre le bienfait de l'instruction.

Spécialement, L'instruction des nouvelles recrues, L'éducation militaire du jeune soldat.

Instruction pastorale, Mandement d'évêque sur quelque point de doctrine ou de morale.

Il signifie aussi Connaissances, savoir, notions acquises. Avoir de l'instruction. Manquer d'instruction. C'est un homme d'une grande instruction, d'une instruction peu commune. Il est sans instruction.

Il signifie encore Leçon, précepte, surtout d'action morale, qu'on donne pour instruire. Vous lui donnez là une bonne instruction, une instruction salutaire. Les instructions qu'il recevait de son père.

INSTRUCTION signifie aussi Connaissance qu'on donne à quelqu'un de certains faits, de certains usages qu'il ignore. Je vous demande pour cela mon instruction. J'ai fait un mémoire pour l'instruction de mon rapporteur. Instruction sur la manière de se servir d'une chose.

Il se dit également des Ordres, des explications, des avis qu'une personne donne à une autre pour la conduite de quelque affaire, de quelque entreprise; et, dans ce sens, il s'emploie surtout au pluriel. J'irai prendre vos instructions sur l'affaire dont vous m'avez chargé. Donnez-lui vos instructions là-dessus. J'ai mes instructions, dont il m'est impossible de m'écarter. Instructions détaillées.

Il se dit particulièrement des Ordres, des explications écrites ou verbales qu'un prince ou un gouvernement donne à son ambassadeur, à son envoyé, à son délégué, sur la manière de se conduire dans la mission dont il le charge. Cet ambassadeur serait parti, s'il avait reçu ses instructions. Ce que vous me demandez est contre mes instructions. Il n'a pas suivi ses instructions. Il attend de nouvelles instructions. Dresser des instructions. Instructions verbales. Instructions secrètes.

INSTRUCTION se dit encore, en termes de Palais, de Toutes les formalités nécessaires pour mettre une cause, une affaire civile ou criminelle en état d'être jugée. Travailler à l'instruction d'un procès. L'instruction de l'affaire est très avancée. Instruction par écrit. Le code d'instruction criminelle. Faire un acte d'instruction. Nullités d'instruction.

Juge d'instruction, Magistrat établi pour rechercher les crimes et délits, en recueillir les preuves ou indices et faire arrêter et interroger les prévenus, les inculpés. Un mandat d'amener décerné par le juge d'instruction.

instruction

Instruction, Institutio, Praeceptum, Catechesis.

Instruction et enseignement en toutes bonnes choses, Paedia paediae.

Prendre instruction, Disciplinam ab aliquo accipere.

Les instructions qu'on baille aux Ambassadeurs, Commentarius Legatorum. B. ex Liuio.

Synonymes et Contraires

instruction

nom féminin instruction
1.  Action d'instruire quelqu'un.
2.  Ensemble de connaissances.
Traductions

instruction

Belehrung, Unterricht, Erziehung, Instruktion, Verhaltungsbefehl, Weisung, Zucht, Züchtung, Untersuchung, Vorschriftinstruction, education, directions, knowledge, teachingaanwijzing, instructie, onderwijs, opleiding, consigne, onderrichting, opvoeding, vorming, kennis, opdracht [computer], scholing, vooronderzoek [juridisch], onderricht, voorschriftאוריינות (נ), אימון (ז), הדרכה (נ), הוראה (נ), הליך (ז), הנחיה (נ), השכלה (נ), חינוך (ז), למדנות (נ), תרבות (נ), הַנְחָיָה, לַמְדָנוּת, הַשְׂכָּלָה, חִנּוּךְ, הַדְרָכָה, הוֹרָאָה, אוֹרְיָנוּתοδηγίαdisposizione, educazione, istruzione (ɛ̃stʀyksjɔ̃)
nom féminin
1. enseignement, formation l'instruction civique
2. ensemble des connaissances Il a de l'instruction.
3. ordre suivre les instructions du directeur

instruction

[ɛ̃stʀyksjɔ̃]
nf
(= enseignement) → education
instruction primaire → primary education
instruction publique → public education, state education
instruction religieuse → religious instruction
instruction professionnelle → vocational training
(= savoir) → education
avoir de l'instruction → to be educated
Il n'a pas beaucoup d'instruction → He's not very educated.
(= directive) → instruction
J'ai suivi ses instructions → I followed his instructions.
(ADMINISTRATION) (= document) → directive instructions
nfpl (= mode d'emploi) → directions, instructions
instruction civique nfcivics sg