interne


Recherches associées à interne: audit interne

1. interne

adj. [ lat. internus, de inter, entre ]
1. Qui est au-dedans : La paroi interne d'un vase
2. Qui concerne la nature profonde de qqch : Les difficultés internes de ce syndicat
Médicament à usage interne,
à introduire dans l'organisme (par voie buccale, rectale, etc.).

2. interne

n. [ de 1. interne ]
Élève logé et nourri dans un établissement scolaire (par opp. à demi-pensionnaire, externe).
Interne des hôpitaux,
étudiant en fin d'études de médecine ou de pharmacie, assurant les fonctions de base dans un établissement hospitalier : Interne en chirurgie.

INTERNE

(in-tèr-n') adj.
Qui est en dedans. Les angles internes d'un polygone. La face interne du crâne. Terme de géométrie. Angles internes, angles formés intérieurement par deux parallèles et une sécante. Terme de botanique. Boutons internes, ceux qui restent cachés dans le corps de la tige, de la branche ou du rameau, jusqu'à l'époque du bourgeonnement.
Qui appartient au dedans. Les causes externes et les causes internes.
Le principe interne, pensant ou machinal, qui les fait agir [les bêtes] [MAIRAN, Éloge du card. Polignac.]
Ce principe [la gravitation], vous avais-je dit, est interne, inhérent dans les corps [VOLT., Mél. litt. Au père Tournemine, 2e lettre.]
Cette faveur du public, nullement briguée et pour un auteur inconnu, me donna la première assurance véritable de mon talent, dont, malgré le sentiment interne, j'avais toujours douté jusqu'alors [J. J. ROUSS., Conf. VIII]
Histoire interne, celle qui s'occupe des événements eux-mêmes et non des sources et des documents. Terme de psychologie. Observation interne, étude faite par l'âme de tous les faits qui se passent en elle-même. Terme de médecine. Maladies internes, celles qui ont leur siége dans un organe intérieur et qui dépendent d'une cause interne. Pathologie interne ou médecine proprement dite, la partie qui s'occupe des maladies internes.
Terme d'anatomie. Qui est près d'un plan vertical que l'on suppose couper le corps suivant la ligne médiane et le diviser en deux parties symétriques.
Les pieds de devant n'ont que deux ongles, dont l'externe est bien plus gros et bien plus long que l'interne ; les pieds de derrière en ont quatre [BUFF., Quadrup. t. IV, p. 55]
Dans les lycées, colléges et pensions, élève interne, ou, substantivement, interne, élève qui habite dans la maison.
S. m. Interne des hôpitaux, ou, simplement, interne, élève attaché au service des hôpitaux civils, et qui demeure dans l'hôpital.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Mais si pour avoir son interne, L'on en separoit son externe [, Traité d'alch. 293]
  • XVIe s.
    Les remedes des maladies internes [PARÉ, Préf.]
    Plutarque dict qu'il ne treuve point si grande distance de beste à beste, comme il trouve d'homme à homme ; il parle de la suffisance de l'ame et qualitez internes [MONT., I, 323]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. internus, dérivé de inter, entre, en dedans, avec le suffixe nus, formant des dénominatifs et des adjectifs.

interne

INTERNE. adj. des deux genres. T. didactique. Qui est en dedans, qui appartient au dedans. En termes de Médecine, Maladie interne, Qui a son siège dans un organe intérieur. Pathologie interne, Celle qui s'occupe des maladies internes.

En termes de Botanique, Boutons internes, Ceux qui restent cachés jusqu'à l'époque du bourgeonnement.

En termes de Géométrie, Les angles internes d'un polygone.

Dans les Établissements d'instruction, Élève interne ou, par ellipse, Interne, Élève qui est à demeure dans un de ces établissements.

Dans les hôpitaux civils, INTERNE se dit substantivement d'un Étudiant en médecine qui, à la suite du concours de l'Internat, devient le collaborateur du chef de service et assure le service de garde.

interne


INTERNE, adj. [2e ê ouv. 3e e muet.] Qui est au dedans. Qualité, vertu interne; Principes, caûses internes. Voyez INTÉRIEUR.

Synonymes et Contraires

interne

adjectif interne
Qui concerne l'intérieur de.
Traductions

interne

(ɛ̃tɛʀn)
adjectif
qui est à l'intérieur la température interne du corps

interne

intern, innerlich, inwendig, innererinternal, inner, inside, houseman, intern, endogenous, inland, interior, intra-, boarder, inmate, registrarintern, inwendig, binnenste, binnenlands, binnen-, inwonend arts, inwonende leerling/co-assistent, inwonendפנימאי (ז), פנימי (ת), תוכי (ת), פְּנִימִיinterior, internindreinternainterno, interiorsisäinen, sisä-interno, interioreinterno, interiorвнутренный, внутреннийεσωτερικός, ενδόμυχος, εσώτεροςدَاخِلِيٌّ, دَاخِليٌّinterní, vnitřníunutrašnji内側の, 内部の내부의, 안의indre, internwewnętrznyinreข้างใน, ภายในbên trong, nội bộ内部的內部
nom masculin-féminin
1. élève qui prend ses repas et dort dans l'établissement scolaire les internes de l'école
2. étudiant en médecine qui complète sa formation dans un hôpital Il est interne à l'hôpital Sainte Blandine.

interne

[ɛ̃tɛʀn]
adj [hémorragie, dissensions] → internal
en interne (= dans l'entreprise) → internally
nm/f (ÉDUCATION)boarder (MÉDECINE)houseman (Grande-Bretagne) → intern (USA)