intervention

intervention

n.f.
1. Action d'intervenir dans une situation, un débat, une action : L'intervention des pompiers a été très rapide.Je ne compte plus sur son intervention en ma faveur entremise, intercession [litt.]
2. Ce que dit une personne pour contribuer à un débat ou apporter des explications : L'intervention télévisée du chef de l'État a fait la une des journaux.
3. Opération chirurgicale : Pratiquer une intervention.
4. Action d'un État ou d'un groupe d'États qui s'immisce dans la sphère de compétence d'un autre État immixtion [sout.], ingérence ; non-intervention

INTERVENTION

(in-tèr-van-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
Opération par laquelle on intervient, on se mêle de quelque affaire. L'intervention du gouvernement français dans les négociations, aux négociations. Il se dit des choses en un sens analogue. L'intervention de la philosophie dans la conduite de la vie.
Les philosophes qui, par je ne sais quelle idée de perfection, veulent tout ramener à l'âme, oublient que nous n'avons des idées que par l'intervention des sens, et que nous n'avons de notions abstraites que par l'intervention des signes qui tombent encore sous le sens [BONNET, Ess. analyt. âme, ch. 24]
Action par laquelle on intervient soit comme médiateur, soit comme supérieur. Cela nécessita l'intervention de la force armée.
Acte par lequel un peuple interpose sa médiation dans les affaires d'un autre peuple, soit par la voie des armes, soit par celle des négociations. Intervention armée. Intervention pacifique. Droit d'intervention. Non-intervention, système de politique internationale dans lequel on prétend que les gouvernements n'ont pas le droit d'intervenir à main armée dans les affaires et les troubles les uns des autres.
Action par laquelle on prend part à quelque affaire légale ou judiciaire. Par son intervention au contrat, il s'est rendu caution. Intervention au procès, dans le procès. Action de s'introduire dans une instance pendante entre deux ou plusieurs parties. Terme de jurisprudence commerciale. Intervention à protêt, action d'un tiers qui intervient pour accepter une lettre de change, lorsqu'elle est protestée faute d'acceptation. On dit, dans le même sens, acceptation par intervention.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tout le peuple fut enlevé, depuis restitué en une miserable condition par l'intervention de l'ambassadeur de France [D'AUB., Hist. I, 247]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. interventionem, de intervenire, intervenir.

intervention

INTERVENTION. n. f. Action d'intervenir. Cette intervention fit suspendre l'affaire pour quelque temps. Requêtes, causes et moyens d'intervention. Demander l'intervention de la justice. Cela nécessita l'intervention de la force. Ils sollicitèrent l'intervention de la police. Droit d'intervention. Intervention armée. Spécialement, en termes de Dévotion, L'intervention divine. En termes de Médecine, Intervention chirurgicale. Intervention d'un spécialiste.
Synonymes et Contraires

intervention

nom féminin intervention
1.  Action d'intervenir dans un pays.
2.  Action d'intervenir pour quelqu'un.
Traductions

intervention

intervention, operationהשתדלות (נ), התערבות (נ), שדלנות (נ), הִשְׁתַּדְּלוּת, הִתְעָרְבוּתtussenkomst, (militaire) ingreep, (verzoenende) bemiddeling, bijdrage, tegemoetkoming [financieel], woorden, voorspraak, bemiddeling, inmengingintervenceInterventionεπέμβασηинтервенцияinterventoинтервенция干預intervention개입intervention (ɛ̃tɛʀvɑ̃sjɔ̃)
nom féminin
1. fait de prendre part à une action l'intervention de la police
2. médecine opération chirurgicale une intervention bénigne

intervention

[ɛ̃tɛʀvɑ̃sjɔ̃] nf
(= action) → intervention
(= conférence) → talk, paper
intervention armée nfarmed intervention
intervention chirurgicale nfsurgical operation
intervention militaire nfmilitary intervention