intrusion

intrusion

n.f.
1. Action de s'introduire sans y être invité, dans un lieu, dans un groupe : Son intrusion mit fin au dîner irruption
2. Action d'intervenir dans un domaine où l'on n'a aucun titre à le faire : L'intrusion d'un État dans la politique d'un autre immixtion [sout.], ingérence
3. Arrivée, intervention soudaine de qqch : L'intrusion d'un virus dans un réseau.

intrusion

(ɛ̃tʀyzjɔ̃)
nom féminin
fait de s'introduire quelque part sans droit faire intrusion dans un groupe l'intrusion de voleurs chez qqn

INTRUSION

(in-tru-zion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
Action par laquelle on s'introduit dans quelque dignité ecclésiastique, et, par extension, dans quelque charge, dans quelque compagnie, etc.
Il [Maxime] partit promptement, et se rendit en Italie pour prévenir ceux qui n'étaient pas encore informés de sa vie scandaleuse et de son intrusion à l'épiscopat [FLÉCH., Hist. de Théod. II, 70]
Qu'est-ce qu'un évêque qui.... ayant franchi par une ambitieuse intrusion cette haie sacrée qui sépare le sanctuaire.... [MASS., Or. fun. Villars.]
Toute démarche [pour obtenir les hautes dignités] est ici [dans l'Église] une intrusion et une usurpation sacrilége [ID., Conf. Ambition.]
Nul, sans une intrusion sacrilége, ne peut parler en son nom [de Dieu] s'il ne parle de sa part [ID., Vocat. à l'ét. ecclés. 1]
M. d'Amiens dit au P. de la Chaise qu'il n'avait acheté une charge d'aumônier du roi que dans l'esprit de se faire évêque ; que c'était là une intrusion, qu'il lui apportait sa démission pure et simple [SAINT-SIMON, 46, 25]
Terme de géologie. Roches d'intrusion, roches volcaniques qui se sont introduites entre des roches préexistantes.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Intrusion [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. intrudere, intrure.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • INTRUSION. - HIST. Ajoutez.
  • XVe s.
    Lui avez donné ledit office de greffe, en tant que on pourroit dire icellui avoir vacqué par l'intrusion faicte par ledit de Alewin, avant qu'il y eust aucun droit [, Procès-verbaux du conseil de régence de Charles VIII, p. 132]

intrusion

INTRUSION. n. f. Action par laquelle on s'introduit, contre le droit ou la forme, dans quelque dignité, dans quelque charge, dans quelque société, etc. Intrusion violente. Par intrusion. J'ai protesté contre l'intrusion de cet individu dans notre association.

intrusion

Intrusion, Occupatio grassatoria, non possessio, quae possidendi iure vacat, B.

Synonymes et Contraires

intrusion

nom féminin intrusion
1.  Fait d'intervenir sans légitimité.
2.  Intervention soudaine.
Traductions

intrusion

intrusion

intrusion

החדרה (נ), הסגה (נ), השתרבבות (נ), מחדר (ז), פלישה (נ), הַחְדָּרָה, הֲסָגָה

intrusion

intrusión

intrusion

入侵

intrusion

침입

intrusion

[ɛ̃tʀyzjɔ̃] nf
[dans un lieu] → intrusion
(= ingérence) → interference