ivrogne

ivrogne

n. et adj. [ du lat. pop. ebrionia, ivrognerie ]
Personne qui a l'habitude de s'enivrer ; alcoolique.

IVROGNE

(i-vro-gn') adj.
Qui a l'habitude de s'enivrer. S. m.
Un jeune médecin vit moins qu'un vieux ivrogne [RÉGNIER, Sat. X]
Et tu prétends, ivrogne, que les choses aillent toujours de même ?... que j'endure éternellement tes insolences et tes débauches ? [MOL., Méd. malgré lui, I, 1]
L'ivrogne fournit quelques scènes à un farceur ; il n'entre qu'à peine dans le vrai comique [LA BRUY., I]
Elle [Ninon] ne pouvait pas souffrir les ivrognes qui étaient encore un peu à la mode de son temps ; Chapelle, qui l'était, et qu'elle ne put corriger, fut exclu de sa maison, et devint son ennemi [VOLT., Mél. litt. Sur Mlle de l'Enclos.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    S'il n'estoit pas fox [fou] de nature ne yvrongnes [BEAUMANOIR, XIX, 10]
  • XIVe s.
    Lequel Jehan a tousjours esté homme de petit gouvernement, yvroin, rioteux et mesdisant [DU CANGE, ebriare.]
  • XVe s.
    Femmes trouvay enmi ma voye, Dont l'une filloit sa coulongne, Et l'autre qui estoit yvrongne [E. DESCH., Poésies mss. f° 110]
    Helas ! que fait un pauvre ivrongne ? Il se couche et n'occit personne [BASSEL., XXXVIII]
    À bon ivrogne il ne faut jamais eau [, Faifeu, p. 16, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    À la trogne conoyt-on l'ivrogne [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 199]
    Bon chantre, bon yvrogne [ID., ib.]

ÉTYMOLOGIE

  • Ivre ; bourguig. ivrongne. La finale ogne paraît être un péjoratif qui se trouve aussi dans charogne.

ivrogne

IVROGNE. adj. Qui est sujet à s'enivrer ou à boire avec excès. Un valet ivrogne. Substantivement, Un vieil ivrogne. Il est populaire.

ivrogne


IVROGNE, adj. et s. m. IVROGNER, v. n. IVROGNERIE, s. f. IVROGNESSE, s. f. [Ivrog-ne, , nerî-e, nèce: mouillez le g: 3e e muet au 1er et au 3e, é fer. au 2d. è moy. au dern.] Ivrogne, qui est sujet à s'enivrer. Ivrognesse, femme sujette au vin. Ivrogner, boire avec excès et souvent. Ivrognerie, habitude de s'enivrer. "Un laquais ivrogne. "C'est un grand ivrogne: une vieille ivrognesse. "Il est tous les jours dans les cabarets à ivrogner. "Il est adoné à l'ivrognerie.
   REM. Ivrognesse est un mot populaire et du bâs comique. On dit plutôt femme ivrogne. = Ivrognerie se dit des actes, aussi bien que de l'habitude; et alors il peut se mettre au plur. "Cette femme ne peut plus soufrir les ivrogneries de son mari.

Synonymes et Contraires

ivrogne

nom ivrogne
Personne qui s'enivre.
alcoolique, buveur, dipsomane, éthylique -familier: boit-sans-soif, éponge, pilier de bar, pilier de cabaret, sac à vin -populaire: alcoolo, picoleur, pochard, pochetron, poivrot, soiffard, soûlard, soûlaud, soûlographe, soûlot.
Traductions

ivrogne

drunk, drunkard, drunkenסובא (ז), שיכור (ז), סוֹבֵא, שִׁכּוֹרdrankzuchtig, dronkaard, dronken, dronkenlapborracho, borrachín, curadito, curado, ebriopäihtynyt, juoppopemabuk酔っ払っている, 酔っぱらいμεθύστακας, μεθυσμένοςbevitore, briaco, ubriacoسَكْرانopilecfulderikBetrunkenerpijanac주정뱅이fyllikpijakbêbadoпьяныйfylloคนเมาsarhoşngười say rượu醉酒者 (ivʀɔɲ)
nom masculin-féminin
personne qui a l'habitude d'êtreivre

ivrogne

[ivʀɔɲ] nmfdrunkard