ivrognerie

(Mot repris de ivrogneries)

ivrognerie

n.f.
Habitude de s'enivrer : Sombrer dans l'ivrognerie alcoolisme ; sobriété, tempérance

ivrognerie

(ivʀɔɲʀi)
nom féminin
habitude de boire, d'être ivre sombrer dans l'ivrognerie

IVROGNERIE

(i-vro-gne-rie) s. f.
Habitude de s'enivrer.
L'ivrognerie est dangereuse ; elle a perdu Antoine, un des triumvirs [LEMAITRE, Plaidoyer 24, dans RICHELET]
Si la demoiselle Duménil [une actrice] continue à boire, adieu le tragique ; il n'y a jamais eu de talents durables avec l'ivrognerie : il faut être sobre pour faire des tragédies et pour les jouer [VOLT., Lett. d'Argental, 16 juill. 1756]
Au plur. L'action même de s'enivrer. Cette femme a beaucoup à souffrir des ivrogneries de son mari.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il le desbauchoit en l'induisant à yvrogneries et à voluptez deshonestes [AMYOT, Cicéron, 29]
    On connoit bien l'yvrognerie à la trogne [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 359]

ÉTYMOLOGIE

  • Ivrogner.

ivrognerie

IVROGNERIE. n. f. Habitude de s'enivrer. L'ivrognerie de cet homme est inguérissable.
Synonymes et Contraires

ivrognerie

nom féminin ivrognerie
Traductions

ivrognerie

סביאה (נ)

ivrognerie

[ivʀɔɲʀi] nfdrunkenness