jade

jade

n.m. [ esp. ijada ]
1. Roche noire, verte ou blanchâtre, très dure, utilisée comme pierre fine, en Chine notamm. : Un bracelet de jade.
2. Objet en jade : Des jades chinois.
adj. inv.
De la couleur du jade : Les eaux jade du lac.

jade

(ʒad)
nom masculin
1. pierre de couleur verte une statuette un collier de jade
2. objet en jade une collection de jades

JADE

(ja-d') s. m.
Pierre compacte, tenace, qui raye le verre et même le quartz.
Le jade est un silicate d'alumine et de chaux, avec deux ou trois centièmes de soude ; on le portait autrefois en amulette contre les maladies des reins, et il était dit pour cela pierre néphrétique ; le jade n'est pas, comme les autres produits de la nature, universellement répandu ; je ne sache pas qu'il y en ait en Europe : le jade blanc vient de la Chine, le vert de l'Indostan, et l'olivâtre de l'Amérique méridionale [BUFF., Min. t. VII, p. 53]
On a donné à ce jade vert le nom de pierre des Amazones, parce qu'on le trouve en grande quantité dans le fleuve qui descend des hautes montagnes du Pérou [ID., Min. t. I, p. 78]
Matière argileuse qui prend une grande dureté, qui provient d'une île au sud de la Nouvelle-Zélande et que l'on façonne en Europe de différentes manières fort élégantes. Jade de Saussur, saussurite.

ÉTYMOLOGIE

  • Origine inconnue.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • JADE. Ajoutez : - ÉTYM. Chinois, yu-tche ; la dernière syllabe a dû subir une modification analogue à celle de tcha, prononcé té en dialecte du Fo-kien, d'où le français thé, et l'anglais tea (M. le chanoine Bertrand).

jade

JADE. n. m. Pierre dure et translucide d'une couleur verdâtre ou olivâtre, parfois blanche. De beau jade. Un vase de jade. Une pierre de jade.

Il s'emploie aussi pour désigner les Objets faits en jade. Une collection de jades. Les jades de cette collection ont atteint un haut prix.

Traductions

jade

jade

jade

jade

jade

giada

jade

JADE

jade

jade

Jade

jade

Jade

jade

หยก

jade

[ʒad] nmjade
en jade [collier] → jade modif