jaillir

jaillir

v.i. [ lat. pop. galire, lancer, d'un mot gaul. signif. « bouillir » ]
1. Sortir impétueusement, en parlant d'un liquide, d'un gaz : L'eau jaillit de la source
gicler : La lumière jaillit
2. Fig. Se manifester vivement, sortir soudainement : Des cris jaillirent de la foule
fuser : Une idée a jailli de la discussion

jaillir


Participe passé: jailli
Gérondif: jaillissant

Indicatif présent
je jaillis
tu jaillis
il/elle jaillit
nous jaillissons
vous jaillissez
ils/elles jaillissent
Passé simple
je jaillis
tu jaillis
il/elle jaillit
nous jaillîmes
vous jaillîtes
ils/elles jaillirent
Imparfait
je jaillissais
tu jaillissais
il/elle jaillissait
nous jaillissions
vous jaillissiez
ils/elles jaillissaient
Futur
je jaillirai
tu jailliras
il/elle jaillira
nous jaillirons
vous jaillirez
ils/elles jailliront
Conditionnel présent
je jaillirais
tu jaillirais
il/elle jaillirait
nous jaillirions
vous jailliriez
ils/elles jailliraient
Subjonctif imparfait
je jaillisse
tu jaillisses
il/elle jaillît
nous jaillissions
vous jaillissiez
ils/elles jaillissent
Subjonctif présent
je jaillisse
tu jaillisses
il/elle jaillisse
nous jaillissions
vous jaillissiez
ils/elles jaillissent
Impératif
jaillis (tu)
jaillissons (nous)
jaillissez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais jailli
tu avais jailli
il/elle avait jailli
nous avions jailli
vous aviez jailli
ils/elles avaient jailli
Futur antérieur
j'aurai jailli
tu auras jailli
il/elle aura jailli
nous aurons jailli
vous aurez jailli
ils/elles auront jailli
Passé composé
j'ai jailli
tu as jailli
il/elle a jailli
nous avons jailli
vous avez jailli
ils/elles ont jailli
Conditionnel passé
j'aurais jailli
tu aurais jailli
il/elle aurait jailli
nous aurions jailli
vous auriez jailli
ils/elles auraient jailli
Passé antérieur
j'eus jailli
tu eus jailli
il/elle eut jailli
nous eûmes jailli
vous eûtes jailli
ils/elles eurent jailli
Subjonctif passé
j'aie jailli
tu aies jailli
il/elle ait jailli
nous ayons jailli
vous ayez jailli
ils/elles aient jailli
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse jailli
tu eusses jailli
il/elle eût jailli
nous eussions jailli
vous eussiez jailli
ils/elles eussent jailli

JAILLIR

(ja-llir, ll mouillées, et non ja-yir) v. n.
Sortir impétueusement, en parlant de l'eau ou de quelque autre fluide. L'eau a jailli soudain.
Ou c'est du sang mortel qui de l'hydre jaillit Et que ce traître esprit peut-être recueillit [ROTR., Herc. mour. IV, 1]
Et je vois jaillir l'Hippocrène, Sous le pied du cheval ailé [LA MOTTE, Odes, t. I, p. 72, dans POUGENS]
Par extension.
Des veines d'un caillou qu'il frappe au même instant, Il fait jaillir un feu qui pétille en sortant [BOILEAU, Lutr. III]
La lumière qui jaillit en torrents de ces soleils [VOLT., Dial. 29]
Fig. Les traits brillants qui jaillissent de l'imagination de ce poëte.
La vérité jaillit du plus léger indice [C. DELAV., Vêpr. sicil. III, 3]
Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Il prent trois pox [poils] de l'ermin qu'ot vesti, Parmi les mailles de l'auberc esclarci, Enver Raoul les jeta et jali, Puis li a dit.... [, Raoul de C. 91]
  • XIIIe s.
    Crestien ont les Turs en si grant destroit mis, Qu'as espées d'acier en ont dis mis [mille] ocis, Et quinze cens en ont ens el Ferne jalis [, Ch. d'Ant. IV, 859]
  • XVIe s.
    Il en sourdit incontinent un grand feu et une flamme claire qui jalit vers le ciel [AMYOT, Sylla, 12]
    Il le tua devant ses yeux, si près de luy, que le sang en jalit sur luy [ID., Phocion, 43]
    De çà, de là virant et tournoyant, Comme l'esclair du soleil flamboyant Ou du croissant fait jaillir la lumiere Sur l'eau tremblante.... [RONSARD, cité dans MÉNAGE]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. jaculari, lancer, de jaculum, javelot, avec un changement de conjugaison (jaillir, au lieu de jailler), changement qui provient peut-être, dit M. Scheler, de l'influence de saillir ; jaculum lui-même vient de jac-io (voy. JET). Le sens ancien du verbe jaillir est actif et veut dire lancer, jeter.

jaillir

JAILLIR. v. intr. Sortir impétueusement, en parlant surtout de l'Eau ou de quelque autre chose de fluide. L'eau qui jaillit de sa source. Moïse fit jaillir une fontaine du rocher. Ce cheval a fait jaillir de la boue en galopant. Une vive lumière jaillit tout à coup à nos yeux. Fig., La lumière jaillit du choc des opinions.

jaillir


JAILLIR, v. n. JAILLISSANT, ANTE, adj. JAILLISSEMENT, s. m. [Ja-gli, gli-san, sante, gli-ceman: mouillez les ll: 3e lon. au 2d et au 3e, e muet au dern.] Jaillir, c'est, en parlant des fluides, sortir impétueûsement. Jaillissant, qui jaillit. Jaillissement, action de jaillir. "L'eau qui jaillit. "Quand on lui ouvrit la veine, le sang jaillit, etc. "Eaux, fontaines, jaillissantes. "Le jaillissement des eaux, du sang.
   REM. Jaillir, ne se dit que dans le propre. Dans le figuré on dit rejaillir. "L'honeur de cette action rejaillit sur lui. L. T.
   Jaillir, rejaillir. (Synon.) Le 1er fut condamné sans raison par Vaugelas: l'usage l'a maintenu dans son ancienne possession. Ménage, qui le protégeoit, observe qu'on dit jaillir, pour marquer une action simple, absolue et directe, et rejaillir, pour signifier le redoublement de cette action.
   J'aime ces jeux, où l'onde en des cannaux pressée
   Part, s'échape et jaillit avec force élancée.
       Poème des Jardins.
Faites courir, bondir et rejaillir cette onde.Ibid.
"La veine s'ouvre et le sang jaillit: il rejaillit de toute part sur le lit du malade, etc. ROUB. Synon.

Synonymes et Contraires

jaillir

verbe jaillir
1.  Sortir sous forme de jet.
2.  Sortir soudainement.
Traductions

jaillir

spritzen, züngelngush, spurt, spurt out, spout, erupt, gush out, shoot forth, spray, sprinkle, springopspatten, stuiven, verspuiten, opkomen, oplaaien, uitslaan [vlammen], opwellen, spuiten, ontspringenבצבץ (פיעל), בקע (פ'), הגיח (הפעיל), הפציע (הפעיל), ניתז (נפעל), פיכה (פיעל), צץ (פ'), שצף (פ'), בִּצְבֵּץ, בָּקַע, הִפְצִיעַ, צָץ, הֵגִיחַ, פִּכָּה, שָׁצַףadollar, brollar, brufar, esquitxar, ruixarŝprucibrotar, surgirborbotar, esguichar, jorrar, minarбрызгатьξεπετάγομαιscaturire, schizzare, sgorgare, sprizzare (ʒajiʀ)
verbe intransitif
sortir avec force en parlant d'unliquide L'eau a jailli.

jaillir

[ʒajiʀ] vi
[liquide] → to spurt out, to gush out; [lumière] → to flood out
(fig) (en se dressant) → to rear up; (en sortant d'un endroit) → to burst out