jaquette

jaquette

n.f. [ de Jacques, sobriquet du paysan ]
1. Veste de cérémonie portée par les hommes et dont les pans ouverts se prolongent par-derrière.
2. Veste de femme ajustée à la taille qui, avec la jupe assortie, compose un tailleur.
3. Couverture de protection, souvent illustrée, sous laquelle un livre est présenté à la vente.
4. Prothèse remplaçant la couche d'émail de la couronne dentaire.
5. En Suisse, gilet, cardigan.

jaquette

(ʒakɛt)
nom féminin
1. vêtement de cérémonie à pans, pour homme être en jaquette pour un mariage
2. couverture amovible d'un livre, d'un boîtier, etc. une jaquette illustrée

JAQUETTE1

(ja-kè-t') s. f.
Habillement qui descend jusqu'aux genoux ou un peu plus bas, et qui était anciennement à l'usage des paysans et des hommes du peuple.
Et toi, qui es-tu avec ta jaquette noire ? [CHAMPFORT, March. de Smyrne, sc. 10]
On lui a bien secoué sa jaquette, c'est-à-dire on l'a bien battu.
Robe que portent les petits garçons avant qu'on leur donne la culotte.
Sa femme [de Bellegarde] entra dans son cabinet, suivi d'un petit garçon en jaquette [SAINT-SIMON, 154, 5]
Un enfant à la jaquette, un enfant en bas âge.
Le régent jeta à la tête du duc de Noailles la survivance de sa charge et de son gouvernement pour son fils à la jaquette [ID., 480, 221]
On lui a troussé sa jaquette, se dit d'un enfant à qui on a donné le fouet. Je ne m'en souviens non plus que de ma première jaquette, c'est-à-dire c'est une chose que j'ai complétement oubliée.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Avoit toute la nuit fait si chaud qu'il n'avoit peu dormir ; et estoit tout deboutonné, en une simple cotte ou jaquette et sa chemise [FROISS., liv. II, p. 28, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Une jaquette ballant jusqu'au gras de la jambe [DESPER., Contes, LXXXV]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de jaque ; bourguig. jaicôtté.

JAQUETTE2

(ja-kè-t') s. f.
Un des noms vulgaires de la pie.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    JAQUETTE. Ajoutez :
    Partie d'un canon.
    On a augmenté de 3 pieds sa longueur d'âme et renforcé sa frette de culasse ou jaquette [, Journal offic. 17 mars 1874, p. 2063, 3e col.]

jaquette

JAQUETTE. n. f. Sorte d'habillement d'homme, serré à la taille et qui descend généralement jusqu'aux genoux.

Il se dit aussi d'une Sorte de veste de femme. Jaquette de fourrure.

jaquette

Jaquette, f. pen. Est une sorte de diminutif pour la femme, imité de Jaquet, et est ores nom propre d'une femme, Quasi Iacobella, et ores est le nom d'un habit que les villageois portent de la façon d'un saye court à tassettes plaines, combien qu'en plusieurs lieux pour Jaquette soit par eux entendu le saye sans manches, à courtes tassettes fronsées ou plissées en tuyaux d'orgues: et est le diminutif de Jaques prins pour habillement de guerre, quant à la façon, et non quant à l'usage.

jaquette


JAQUETTE, s. f. [Jakète: 2eè moy. 3e e muet.] 1°. Habillement de paysans et de gens de petite condition, qui vient jusqu'aux genoux, et souvent plus bâs. "Jaquette grise, brune, etc. = 2°. Robe que portent les petits garçons avant qu'on leur done le haut-de-chausse. "Il portait encôre la jaquette: il était encôre à la jaquette.

Traductions

jaquette

jacket

jaquette

ירכית (נ), מותניה (נ), מעילון (ז), מקטורון (ז), יַרְכִּית, מְעִילוֹן, מִקְטֹרֶן

jaquette

Jackett

jaquette

giubbetto

jaquette

[ʒakɛt] nf
[livre] → cover, dust jacket
(de cérémonie)morning coat
(féminine)jacket