journée

journée

n.f.
1. Espace de temps compris approximativement entre le lever et le coucher du soleil : En fin de journée. Je n'aurai pas complètement perdu ma journée. Il est rarement libre dans la journée. Bonne journée !
2. Cet espace de temps considéré du point de vue du climat ou des activités auxquelles on le consacre : Au mois de septembre, nous avons encore de très belles journées. Une journée bien remplie.
3. Travail, quantité d'affaires que l'on traite ; rémunération, recette correspondante : Depuis la loi des 35 heures, ils font des journées de 7 heures. Commerçant qui a fait une bonne journée.
4. Jour marqué par un événement historique important : Les journées de juillet 1830 sont appelées les Trois Glorieuses.

JOURNÉE

(jour-née) s. f.
L'espace de temps entre le lever et le coucher du soleil, considéré surtout dans les occupations qui le remplissent.
Le coucher dessus la dure, la psalmodie de la nuit et le travail de la journée attirent le sommeil.... [BOSSUET, la Vallière.]
Dirai-je qu'il dérobait le temps de son sommeil pour le donner à la prière ; qu'il commença toutes ses journées par un sacrifice qu'il fit à Dieu de lui-même ? [FLÉCH., Lamoignon.]
Il [un amateur] revient chez soi fatigué, affamé, mais content de sa journée, il a vu des tulipes [LA BRUY., XIII]
Le travail, entre autres avantages, a celui de raccourcir les journées et d'étendre la vie [DIDER., Claude et Nér. II, 79]
Fig.
Je vous dis bonsoir, parce qu'en effet je me sens sur la fin de la journée de la vie [VOLT., Lett. Chabanon, 31 déc. 1774]
Il se prend aussi simplement pour jour. La journée fut belle, il ne tomba pas une goutte de pluie.
Mais hier, quand elle sut qu'on avait pris journée, Et qu'enfin la bataille allait être donnée [CORN., Hor. I, 1]
Sache donc que je touche à l'heureuse journée Qui doit avec Clarice unir ma destinée [ID., le Ment. IV, 2]
Je jurais qu'il voyait sa dernière journée [RAC., Bajaz. III, 5]
Je viens, selon l'usage antique et solennel, Célébrer avec vous la fameuse journée Où sur le mont Sina la loi nous fut donnée [ID., Ath. I, 1]
Ce fut pour Hérodote une journée bien glorieuse et un plaisir bien flatteur, lorsque toute la Grèce assemblée aux jeux olympiques crut, en lui entendant faire la lecture de ses histoires, entendre les Muses mêmes parler par la bouche de cet historien [ROLLIN, Traité des Ét. liv. V, 3e part. ch. 2]
Enfin on atteignit Gjatz avec la nuit ; mais cette première journée d'hiver avait été cruellement remplie : l'aspect du champ de bataille, de ces deux hôpitaux abandonnés, cette multitude de caissons livres aux flammes, ces Russes fusillés.... [SÉGUR, Hist. de Nap. IX, 8]
Au jour la journée, voy. JOUR, n° 7.
Travail d'un ouvrier pendant un jour. Il travaille à la journée. Ce sont des hommes de journée. En été la journée est de six en six, c'est-à-dire de six heures du matin à six heures du soir. Fig. À la journée, continuellement. Mentir à la journée.
Je n'emploierai point, pour vous rassurer, les grandes phrases d'honneur et de dévouement dont on abuse à la journée [BEAUMARCH., Barb. de Sév. I, 4]
On a dit dans le même sens : à cœur de journée.
Il avait.... un jeune valet qui le suivait toujours..., et qui se moquait de lui à cœur de journée [SAINT-SIMON, t. V, p. 249, édit. CHÉRUEL.]
Terme d'ancienne pratique. Journée bourgeoise, la journée de travail ordinaire.
Salaire qu'on donne à un ouvrier pour le payer du travail qu'il a fait pendant un ou plusieurs jours. On lui doit quinze journées.
Il tira de sa poche vingt sous enveloppés dans du papier ; et les posant sur la table : voilà, dit-il, ma journée [GENLIS, Veillées du château t. I, p. 113, dans POUGENS]
À la journée du roi, se disait d'un travail dont le prix ne peut être fixé absolument d'avance, mais sera réglé d'après les journées qui y auront été employées.
Ce que la façon coûte d'un mât de telle longueur et grosseur.... soit que les ouvrages se fassent à forfait ou à la journée du roi [SEIGNELAY, dans JAL]
Chemin qu'on fait d'un lieu à un autre dans l'espace d'une journée.
Je m'en irai clopin, clopant, à petites journées jusqu'à Paris [SÉV., 257]
C'est une maison de campagne que la Providence vous envoie et à une journée de Versailles [ID., 417]
Mme de Chaulnes, qui court.... à grandes journées, aura beau se presser, elle arrivera trop tard [ID., 575]
Ce pays [l'Égypte] se trouve resserré de côté et d'autre par deux chaînes de montagnes, qui souvent ne laissent entre elles et le Nil qu'une plaine d'une demi-journée de chemin, et quelquefois moins [ROLLIN, Hist. anc. Œuvr. t. I, p. 10, dans POUGENS]
Faire tant par ses journées, locution vieillie qui a signifié primitivement : se diligenter en voyage.
L'avide Marmentier fit tant par ses journées qu'il arriva à la porte du château de la déesse Monopole [FURETIÈRE, Factums, t. II, p. 297]
Fig. Faire tant par ses journées que..., faire en sorte par son travail, par ses soins, par son industrie, que.... Il a tant fait par ses journées qu'il est venu à bout de telle chose. Ironiquement. Il a tant fait par ses journées qu'il a été chassé de la cour.
Jour de bataille, ou la bataille même.
[Je vois] Les Maures subjugués trembler en l'adorant.... et ses nobles journées Porter delà les mers ses hautes destinées [CORN., Cid, II, 5]
Il perdit une très sanglante journée près de Chalcédoine [MÉZERAI, Hist. de Fr. avant Clovis, cité dans GODEFROY, Lex. de Corn. I, p. 400]
J'ai ouï dire à notre grand prince qu'à la journée de Nordlingue, ce qui l'assurait du succès, c'est qu'il connaissait M. de Turenne, dont l'habileté consommée n'avait besoin d'aucun ordre pour faire tout ce qu'il fallait faire [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Dans cette terrible journée [bataille du faubourg Saint-Antoine] où, aux portes de la ville et à la vue de ses citoyens, le ciel sembla vouloir décider du sort de ce prince [Condé] [ID., ib.]
La fameuse journée du Raab, où Louis renouvela dans le cœur des infidèles l'ancienne opinion qu'ils ont des armes françaises fatales à leur tyrannie [ID., Mar.-Thér.]
Les fautes que nous fîmes à la bataille d'Azincourt, nous rendirent cette journée aussi fatale que celle de Poitiers [DUCLOS, Hist. Louis XI, Œuvr. t. II, p. 18, dans POUGENS]
Frères ! et vous aussi vous avez vos journées ! Vos victoires, de chêne et de fleurs couronnées [V. HUGO, Crép. I]
On le dit aussi du jour où se sont passés des événements mémorables.
La journée de la Saint-Barthélemy fut ce qu'il y a jamais eu de plus horrible ; la manière juridique dont la cour voulut soutenir et justifier ces massacres fut ce qu'on a vu jamais de plus lâche [VOLT., Hist. parl. ch. XXVIII]
Les trois journées, ou les journées de juillet, les 27, 28 et 29 juillet 1830, où la branche aînée des Bourbons fut renversée du trône.
À vous, enfants, ce fruit des trois journées [BÉRANGER, les Tombeaux de Juillet.]
Division des pièces de l'ancien théâtre espagnol. Comédie en trois journées.
Journée de terre, espace de terre labourable en un jour.
Tenir la journée, se disait d'une espèce de capitulation par laquelle une place assiégée s'engageait à se rendre, si, dans un temps donné, un secours n'arrivait pas. Tenir la journée, se disait aussi d'un conseil qui s'assemblait pour délibérer sur quelque chose.
Le duc répondit qu'il ne concevait pas comment on proposait une trêve dans le temps même que le roi et les princes de l'Empire devaient tenir une journée à Metz pour convenir de la manière dont ils commenceraient la guerre dans les états de Bourgogne [DUCLOS, Hist. Louis XI, Œuvr. t. III, p. 61, dans POUGENS]

REMARQUE

  • Voltaire a critiqué l'expression de Corneille : prendre journée. Mais journée se dit quelquefois au lieu de jour ; on verra à l'historique que cette locution est ancienne.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Et chevauchierent tant par lor jornées qu'il vindrent à Andrenoble [VILLEH., CXIX.]
    Et chevauchierent tant de jornées en jornées, qu'il vindrent au chastel de Nequise [ID., CXL.]
    Tout ainsi [ils] s'en alerent bien cinq grandes journées [, Berte, XI]
    Trop fu grant la jornée qui le feïst recroire [qui le lassât ; il s'agit d'un messager] [, ib. LXVI]
    Par petites journées [ils] vont, n'ont pas trop grant quoite [hâte] [, ib. CXXXVI]
    Sires, Pierres, qui ajornés estoit contre Jehan à la journée d'ui par devant voz, contremande son jour dusqu'à d'ui en quinze jours [BEAUMANOIR, III, 12]
    Quant il en usent à lor tasque [tâche] ou à lor jornées [ID., XXIX, 5]
    Les unes cozes sunt louées dusqu'à certain terme, et les autres à jornées, et les autres por fere certaines besongnes [ID., XXXVIII, 2]
    Quant sui pignée et atornée, Adonc est fete ma jornée [, la Rose, 590]
    Après ces choses prist le conseil le roy et le conseil le soudanc journée d'eulz acorder [JOINV., 237]
  • XIVe s.
    Et aussi les diz esleus et les receveurs ont pris journées [salaire pour une journée de travail] sur nous oultre leurs gaiges [DU CANGE, jornata.]
  • XVe s.
    Le duc repondit qu'il n'en estoit encore pas conseillé de combattre ni de y mettre journée [FROISS., I, I, 118]
    Cestui peril, quoique tu en eschappes, soit mis en mescompte de tels autres beaux fais ; car à journée reprouchée n'appartient louenge [CHRIST. DE PISAN, dans Hist. litt. de la France, t. XXIV, p. 464]
    Contre lesquels ils gagnerent une grande journée, et remporterent une notable victoire [MATHIEU DE COUCI, Hist. de Charles VII, p. 690, dans LACURNE]
    Que l'empereur ne viendroit pas audit lieu ; et pour ce il fut concluz de remettre la journée [l'assemblée] à la St-Michel [, ib. p. 685]
    Ils venoient, trois journées au devant de nos gens, des citez, pour se rendre [COMM., VII, 13]
  • XVIe s.
    Le capitaine coupa la bourse du prieur en se confessant à lui pour commencer la bonne journée [D'AUB., Faen. III, 2]
    La journée de la St Barthelemi arriva à trois jours de là [ID., ib. XXIII]
    Mercenaires à journée [ID., Hist. II, 489]
    Rouler au jour la journée [ID., ib. III, 114]
    Un lundy fut le jour de la grande journée Que l'amour me livra ; ce jour il fut vainqueur [LA BOÉTIE, 531]
    En continuant petit à petit, il s'engendre à la journée une familiarité et cognoissance grande [AMYOT, Comment il faut ouïr, 26]
    La journée de Marathon [ID., Cam. 33]
    Encore que depuis il perdit deux grosses journées contre les Carthaginois [MACHIAVEL, le Prince, p. 60, dans LACURNE]
    Venant à considerer combien les Romains en divers temps ont fait des conflits champetres que l'on nomme aujourd'hui journée à la mode françoise et les Italiens appellent faits d'armes [ID., Disc. sur Tite Live, p. 320]
    Bonne journée fait qui de fol se delivre [COTGRAVE, ]
    Les grands bœufs ne font pas les grandes journées [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Jour, par l'ancienne forme jorn, jorn-ée ; Berry, jornée ; bourguig. jonée ; provenç. et espagn. jornada ; ital. giornata. Dans le XVIe siècle, on avait jornade ou journade sur le modèle de l'espagnol pour signifier un surtout, une casaque.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    JOURNÉE. Ajoutez :
    10° Terme de turf. L'ensemble des courses courues dans la même journée.

journée

JOURNÉE. n. f. Espace de temps qui s'écoule entre le lever et le coucher du soleil. Il a passé la journée tristement. Il a bien employé la journée. La journée fut très belle, nous n'eûmes pas une goutte de pluie. Je garderai longtemps le souvenir de cette délicieuse journée.

JOURNÉE se dit aussi du Travail d'un ouvrier pendant un jour. Il travaille à la journée. Un homme de journée. Femme de journée. Aller en journée. Louer des gens à la journée. La journée, les journées d'un ouvrier. Perdre sa journée.

Fig. et fam., Mentir à la journée, Avoir l'habitude de mentir.

Il s'emploie aussi pour désigner le Nombre d'heures de travail que doit fournir quotidiennement un ouvrier, en accord avec la loi ou avec les règlements professionnels. La journée de huit heures.

JOURNÉE désigne également le Salaire qu'on donne à un ouvrier pour le payer du travail qu'il a fait pendant un ou plusieurs jours. Il a bien gagné sa journée. Il faut lui payer sa journée. On lui doit quinze journées.

Il désignait aussi et désigne quelquefois encore le Chemin qu'on fait d'un lieu à un autre dans l'espace d'une journée. Il y a une journée de chemin de ce lieu à tel autre. Marcher à grandes journées, à petites journées.

Il se dit encore d'un Jour de bataille ou la Bataille même. Ce fut une sanglante journée. On désespéra quelque temps du succès de la journée. Il eut presque tout l'honneur de cette journée. La journée mémorable de Fontenoy, de Marengo, etc.

Il se dit aussi d'un Jour où se sont passés des événements mémorables. La journée des barricades. La journée des Dupes. Les Journées de Juillet ou Les trois journées. Les Journées de Juin.

En termes de Littérature, il désigne la Division des pièces du théâtre français au moyen âge et de l'ancien théâtre espagnol. Un mystère de la Passion en trois journées. Une comédie en trois journées.

journée

Journée f. penac. Vient de ce mot Jour. L'Italien dit aussi Giornata, et l'Espagnol Jornada, et signifie, ores jour. C'est une plaisante journée, Lepidus hic quidem dies est. Il ne mange qu'une fois la journée, c. le jour. Ores le chemin qu'un homme de pied ou de cheval peut faire en un jour, Diei vnius iter. comme, Il y a huit journées de Paris à Lion, Lutetia Lugduno octo dierum itinere distat. Laquelle façon de quoter la distance des lieux et longueurs des chemins par jours, et non par lieuës, ou par milles, est semblable à celle des noirs et autres peuples barbares, contans lesdictes distances et longueurs par Lunes. Ores le labeur, travail et vacation d'un jour, Diei vnius opera. Comme, Il vous est deu quatre journées, Quatuor dierum operae tibi exoluendae sunt. Ores jour de bataille et combat, Praelio, pugnae condictus dies. Qu'on dit aussi jour de bataille, comme, Ils ont prins jour de bataille, Pugnae dictus est dies. Terent. Et bataille assignée, Pugna condicta. Et ores la bataille mesmes. Ainsi dit-on avoir journée contre l'ennemi, avoir bataille à luy. Au troisiesme livre d'Amadis, chapitre sixiesme: Or avoit-elle ouy parler de la grande beauté et proüesse de celuy qui portoit l'armet doré, mesmes comme en cette derniere journée où il s'estoit trouvé contre le Roy Aramgne, il avoit fait les plus grandes actes de chevalier, que pourroit faire autre chevalier, c'est à dire, en cette derniere bataille. Et, La journée a esté pour nous, c'est, nous avons gaigné la bataille, Vicimus. Et, Livrer journée à l'ennemi, c'est luy livrer bataille, Pugnam hosti inferre. Et, Perdre la journée, c'est perdre la bataille, Pugna cadere. Et, La journée de Bovynes, de Montlehery, de Ravenne, de sainct Laurens, et des Esperons, (combien que ce ne fut que rencontre) et semblables locutions, c'est la bataille où les esperons furent chaussez aux François, la bataille advenuë au lieu et pont de Bovynes, De Montlehery, De Ravenne, et le jour de la sainct Laurens. Le tout prins et emprunté de la coustume ancienne et desusitée presques depuis le regne du Roy Charles cinquiesme, que de deux costez estoit demandé, prins, et assigné jour et lieu, pour combatre en bataille rengée: ce qui estoit ainsi fait, parce que sans surprinse les deux parties guerrieres remettoient la decision de leur different à Dieu, tout ainsi qu'és combats particuliers en camp clos, la meslée de deux combatans avec armes preveuës et pareilles, estoit usitée pour de leur different avoir le jugement de Dieu, lequel ils estimoient estre pour celuy qui demeuroit maistre du camp et victorieux de son adversaire. Selon laquelle coustume, pour le mesme disoit-on, bataille assignée, c'est à dire, jour assigné pour combatre en bataille rengée, Dies pugnae constitutus.

La journée des Esperons est plustost rencontre que bataille. Nicole Gilles en la vie du Roy Louis xii. Les Anglois assiegerent Therouene, et joüerent un merveilleux jeu aux François. Car un jour une petite compagnie d'Anglois se mit aux champs, apres lesquels se mirent aucuns François, et en trop petit nombre, toutesfois il y en avoit des plus hardis de l'armée du Roy, et voyant que par fuyte avoient perdu la veuë des Anglois, se mirent au repos sur les champs, où incontinent furent surprins et trouvez en desordre par les Anglois, lesquels prindrent plusieurs François prisonniers, sçavoir est ceux qui ne se tournerent en fuite, et le surplus se sauva à la fuite, dont ils furent desprisez. Et pour cette fuite on appela cette rencontre la journée des Esperons, voyez Rencontre.

Une journée et demie d'un ouvrier, C'est la besoigne, le travail et labeur d'un jour et demi d'aucun ouvrier, Sesquiopera.

Journées entieres, et ordinaires, Iusta iustorum.

Aller journées entieres, Iusta itinera facere.

Il y a de l'un à l'autre une journée, Dirimuntur oppida vnius diei itinere.

Il est à deux journées loing de luy, Bidui spatio abest ab eo.

Ils estoient loing du camp de deux journées. Bidui castra aberant.

A plus grandes journées que j'ay peu, Quam potui maximis itineribus.

Il y a huit journées, etc. Octo dierum itinere distat regio thurifera a monte excelso.

Je te donne cette journée, Dedo tibi hunc diem.

Besoigne faicte à la journée, Opus per operas effectum. B.

On ne sçauroit faire journée entiere et la tasche quand la terre est endurcie, Iusta fieri nequeunt quum induruit ager.

Il va, ou il tire à grandes journées, Magnis itineribus contendit. Liu. lib. 22. Proficiscitur.

Veu qu'il n'y a journée que tu ne faces deux cens vers, Quum facias versus nulla non luce ducentos.

Passer une journée en toute joye, Hilarem diem sumere.

Je passay petit à petit cette journée en buvetant, Cyathos sorbillans paulatim hunc produxi diem.

Je passay là cette journée, Eum diem illic consumpsi.

Delibere toy de rendre les journées desquelles tu es en reste envers mes muses et estudes, Tu musis nostris para vt operas reddas.

Traductions

journée

Tagday, daytimedag, dagreis, werkdag, etmaal, overdagיום (ז), יוֹםtagogiorno, giornatadiaنَهَارdendagtimerημέραdíapäiväsaikadan昼間주간dagtiddzieńсветлое время сутокdagเวลากลางวันgündüzban ngày日间ден (ʒuʀne)
nom féminin
temps compris entre le lever et le coucher du soleil passer ses journées à travailler

journée

[ʒuʀne] nfday
dans la journée → during the day
dans la journée de lundi → on Monday during the day
la journée continue → the 9 to 5 working day (with short lunch break)
journée nationale de ... → national ... day
journée mondiale de ... → world ... day
la journée nationale de la femme → national women's day
la journée mondiale du sida → world AIDS day
journée d'action nfday of action
journée de grève nfday of action
appeler à une journée de grève → to call a day of action