journal

journal

n.m. [ du lat. diurnalis, journalier ]
1. Publication, le plus souvent quotidienne, qui donne des informations politiques, artistiques, scientifiques, etc. : Les journaux du matin, du soir quotidien la presse
2. Bulletin d'informations transmis par la radio, la télévision : Regarder le journal de treize heures journal télévisé ; actualités, informations journal parlé
3. L'ensemble du personnel d'un journal ; le bâtiment qui l'abrite : Le journal est en grève. Écrivez au journal qui transmettra.
4. Écrit où l'on relate les événements de la vie quotidienne : Tenir son journal. Elle a écrit un journal intime c'est une diariste
5. Registre sur lequel un commerçant inscrit, jour par jour, ses diverses opérations comptables (on dit aussi un livre journal).
Journal de bord,
registre sur lequel sont inscrits tous les renseignements concernant la navigation d'un navire.
Journal de classe,
en Belgique, cahier de textes.
Journal lumineux ou journal électronique,
dispositif visible de la rue, affichant des annonces par un procédé électronique.

JOURNAL

(jour-nal) adj. m.
Qui est relatif à chaque jour ; usité seulement dans la locution suivante : livre journal, ou, substantivement, journal, registre où l'on écrit, jour par jour et de suite, ce qu'on a reçu ou payé, acheté ou vendu, etc. On a dit dans le même sens : papier journal, papiers journaux.
S. m. Relation jour par jour de ce qui se passe ou s'est passé.
Dieu fait un journal de notre vie ; une main divine écrit ce que nous avons fait et ce que nous avons manqué de faire, écrit notre histoire, qui nous sera un jour représentée et sera représentée à tout l'univers [BOSSUET, Sermons, Néc. de travailler à son salut, 2]
Néarque et Onésicrite ont fait le journal de cette navigation [de l'Indus au golfe Persique] [MONTESQ., Esp. XXI, 8]
On a les journaux des siéges de vingt places inconnues en Europe, mal fortifiées, mal attaquées et mal défendues ; ce n'est pas là notre objet [VOLT., Polit. et législ. Fragm. hist. sur l'Inde, III]
La chose que je regrette est de n'avoir pas fait de journaux de mes voyages [J. J. ROUSS., Conf. IV]
Le soir, avant de se coucher, il ne manquait jamais d'écrire sur un journal (ce qu'il continua toute sa vie) le détail de ce qu'il avait entendu ou vu de plus intéressant dans le cours de la journée [GENLIS, Veillées du château t. III, p. 12, dans POUGENS]
Journal de bord, mémoire où l'on décrit jour pour jour la navigation du vaisseau.
Particulièrement, ouvrage périodique qui fait connaître les nouvelles politiques, scientifiques et littéraires, les ouvrages nouveaux, etc. Le bureau d'un journal.
Aux journaux de Hollande il nous fallut passer, Je ne sais plus sur quoi ; mais on fit leur critique.... Tout faiseur de journaux doit tribut au malin [LA FONT., Lett. XI]
Le journal encyclopédique, que je regarde comme le premier des cent soixante-treize journaux qui paraissent tous les mois en Europe [VOLT., Écoss. Épît.]
Sous lui [Louis XIV] les journaux s'établissent ; on n'ignore pas que le Journal des savants, qui commença en 1665, est le père de tous les ouvrages de ce genre, dont l'Europe est aujourd'hui remplie [ID., Louis XIV, 31]
Si j'évoque jamais du fond de son journal De tous nos sots du temps l'adulateur banal [GILBERT, Mon apologie.]
Vanté dans les journaux, dont il savait gagner ou payer la faveur [MARMONTEL, Mém. VII]
C'est l'imprimerie qui met le monde à mal ; c'est la lettre moulée qui fait qu'on assassine depuis la création ; et Caïn lisait les journaux dans le paradis terrestre [P. L. COUR., Lett. IX]
Grand journal, journal à grand format, qui s'occupe de politique et qui paraît tous les jours.... Vous ôtez une proie Au feuilleton méchant qui bondissait de joie, Et d'avance poussait des rires infernaux Dans l'antre qu'il se creuse au bas des grands journaux [V. HUGO, les Voies intérieures, XXII]
Petit journal, journal à petit format, qui s'occupe de littérature, de théâtres, de nouvelles.
Ancienne mesure de terre, en usage encore dans certains départements. Le journal varie suivant les provinces.
Nom d'un recueil des formules dont les papes se sont servis dans leurs rescrits, du VIe siècle au IXe. Journal des pontifes romains.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Quant reluiront les estoiles journaus [, Ronc. p. 150]
  • XIIIe s.
    Je en lais [laisse] jornel et demi à l'eglise, pour mon servige faire le jour de mon eniversaire [DU CANGE, jornale.]
  • XIVe s.
    Quatre jugiez de terre [quatuor jugera], c'estoient deus jornaus [BERCHEURE, f° 59, verso.]
  • XVIe s.
    La royne envoye à la besongne celles [abeilles] qui ont à faire leur journal [journée] dehors [LA BOÉTIE, 165]
    Il falloit faire de nouveaux papiers journaux de mise et de recepte [AMYOT, Anton. 12]
    Un papier journal à inserer toutes les survenances de quelque remarque [MONT., I, 257]
    Qui prend sera pris ; les armes sont journales [CARLOIX, I, 39]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, journau, journal de terre ; provenç. jornal, jornau ; catal. jornal ; ital. giornale ; du lat. diurnalis, dérivé de diurnus, diurne. Les Romains nommaient acta diurna les journaux, les éphémérides qui contenaient les actes publics.

journal

JOURNAL. adj. m. Qui est relatif à chaque jour. Il ne se dit guère que dans cette locution, Livre journal, et plus souvent substantivement Journal, Registre où l'on écrit, jour par jour et de suite, ce qu'on a reçu ou payé, acheté ou vendu, etc.

JOURNAL est aussi et surtout employé comme nom et signifie Relation jour par jour de ce qui se passe ou s'est passé en quelque pays, en quelque endroit, en quelque affaire, etc. Il a un journal de la campagne de Flandre de telle année. Journal du siège de... Tenir un journal. Journal historique. Journal d'un voyage. Journal d'une traversée. Journal de bord. Journal des audiences de telle cour.

Il se dit, particulièrement, d'une Feuille quotidienne ou périodique donnant les nouvelles et les accompagnant ou non d'articles raisonnés sur la politique, les lettres, les sciences, les arts, etc. Publier un journal. Les numéros d'un journal. Collection d'un journal. Écrire dans un journal. Rédiger un journal. Les rédacteurs d'un journal. Les propriétaires d'un journal. Journal du matin, du soir. Ce journal a cessé de paraître. J'ai lu cela dans le journal, dans les journaux. Article de journal. Insérer un article dans un journal. Tous les journaux parlent de l'événement. Le Journal Officiel. Les journaux français, anglais. Journal politique. Journal de médecine, de droit, etc. Journal de modes.

JOURNAL s'est dit aussi d'une Sorte de publication périodique qui paraît par cahiers de plusieurs feuilles et que l'on appelle aujourd'hui plus souvent Revue. Journal asiatique. Journal des savants.

JOURNAL désigne aussi une Ancienne mesure de terre, en usage encore dans certains départements et représentant ce qu'un attelage peut labourer dans une journée. Le journal varie suivant les provinces. Deux journaux de terres labourables.

journal

Journal, m. acut. Est ce qui est du jour, Diurnum quod diei vnius opera efficitur. Et selon ce le Languedoc dit Journal, ou Journau pour une journée d'homme des champs, et mesure le contenu des vignes, terres, et prez par Journaux, tout ainsi que faisoient les Romains par Iugera. Et d'ici dépend la signification du terme Journalier, qui se prend pour celuy qui n'a pas une continuelle disposition, ains à chacun jour la varie. Et de là vient que Journal, qu'on dit aussi papier journal, se prend pour le livre du marchand ou banquier, auquel il enregistre par chacun jour sa negotiation en recepte et mise, vente et achapt. Le Grec luy donne un nom plus signifiant, l'appelant éphêméris, Duquel mot Juvenal s'est servi. l'Italien dit conforméement au François, Giornale, Qu'il appelle aussi Bastardello, Comme dit Filippo Venuti. Mais c'est autant hors de la raison du mot Journal, comme Aduersaria en Latin. Mais Diarium. ou (comme dit Sueton. In Augusto) diurnus commentarius. La representent à plein. Le prendre pour Kalendarium, Il ne se peut: Car c'estoit le registre de chacun mois, où ceux qui bailloient deniers à profit et interest payable à chacun premier jour du mois (que les Romains appeloient Kalendae.) enregistroient les noms des debteurs d'iceux interests, et les sommes et sorts principaux à quoy ils estoient tenus, et mesmes aussi à quelle raison couroient lesdits profits.

journal


JOURNAL, adj. et s. m. JOURNALIER, IèRE, adj. et subst. JOURNALISTE, s. m. [3e é fer. au 2d, è moy. et long au 3e; lié liè-re.] Journal, adj. ne se dit qu'avec livre et papiers: "Livre journal, papiers journaux; livre et papiers, qui contienent la recette, la dépense, la vente, l' achat, qui se font chaque jour. = Journal, subst. 1°. Relation, jour par jour de ce qui se passe. "Journal du Parlement. Journal du Siège de... = 2°. Par extension on a doné le nom de Journal, à des Écrits périodiques, qui s' impriment tous les mois, toutes les semaines, tous les jours. Journal des Savans, de Leipsic; de litteratûre. Journal général de France, Journal de Paris. Journal Politique de, etc. = Journaliste, celui qui fait un journal. n°. 2°. = Journalier, adj. Qui se fait chaque jour. "Travail journalier; ocupation journalière. = En parlant des persones, Inégal, sujet à changer. "Son esprit est journalier; son humeur est journalière. "Beauté journalière. "Les armes sont journalières; Tantôt on bat, tantôt on est batu. On le dit même des animaux. "Ces chiens sont journaliers: ils ne chassent pas toujours de la même force. = S. m. Homme travaillant à la journée. "Un journalier. "Payer les Journaliers.
   Journée, Journellement. Voy. JOUR, au comencement et à la fin.

Synonymes et Contraires

journal

nom masculin journal
1.  Publication quotidienne.
2.  Actualités à la radio, à la télévision.
Traductions

journal

Zeitung, Journal, Tagebuchnewspaper, journal, magazine, daily paper, gazette, periodical, diary, paper, daily newspaperkrant, dagblad, blad, courant, dagboek, journaal, tijdschrift, nieuwsbladביטאון (ז), גיליון (ז), יומן (ז), כתב עת (ז), ספק זיכרונות (ז), עיתון (ז), בִּטָּאוֹן, עִתּוֹן, כְּתַב עֵתkoerantdiari, gasetaavisεφημερίδα, χαρτίgazeto, ĵurnalodiario, periódico, gaceta, revista, bitácora, papelsanomalehti, aikakausjulkaisu, päivyri, sanomat, lehtiújságdagblaðgiornale, diario, gazzetta新聞, 日記avis, tidskriftgazeta, dziennikjornal, folha, gazetaziarгазета, журналdagblad, journal, dagstidning, tidninggazetiجَرِيدَة, صَحِيفَةٌnovinynovine신문หนังสือพิมพ์gazete, kağıtbáo, báo chí报纸 (ʒuʀnal)
nom masculin pluriel journaux (ʒuʀno)
1. ouvrage écrit qui donne des informations lire le journal
2. émission de télévision qui présente les informations
3. cahier où l'on note ses pensées

journal

[journaux] (pl) [ʒuʀnal, o] nm
(= publication) → newspaper
(personnel)diary, journal
Elle tient un journal depuis l'âge de douze ans → She has been keeping a diary since she was 12.
journal de bord nmlog, log book
journal de mode nmfashion magazine
journal gratuit nmfree newspaper