képisme

KÉPISME

(ké-pi-sm') s. m.
Manie du képi, c'est-à-dire de la garde nationale pendant le siége et sous la commune de Paris en 1871 (mot éphémère et qui ne survivra pas aux circonstances qui l'ont suggéré).
La plupart avaient des vareuses plus ou moins militaires, mais l'épidémie du képisme avait tout envahi, [, l'Illustration, 25 nov. 1871, p. 346, 3e col.]