knout

knout

[ knut] n.m. [ mot russe ]
1. Dans l'ancienne Russie, fouet à lanières de cuir.
2. Châtiment qui consistait à frapper le dos avec le knout.

KNOUT

(knout') s. m.
Instrument de supplice, chez les Russes, composé de plusieurs nerfs de bœuf fortement entrelacés et terminés par des crochets en fer ; il sert à infliger les châtiments légaux.
Un petit nombre de coups de knout donnent la mort ; quatre à cinq suffisent pour ne faire qu'une plaie du corps du condamné [LEGOARANT, ]
Supplice que l'on inflige avec cet instrument.
Ils [les Russes] regarderont toujours les hommes libres comme il faut les regarder eux-mêmes, c'est-à-dire comme des hommes nuls, sur lesquels deux seuls instruments ont prise, savoir l'argent et le knout [J. J. ROUSS., Gouvern. Pologne, ch. 15]

ÉTYMOLOGIE

  • Mot russe qui n'est pas dans les autres langues slaves et qui paraît d'origine tartare.

knout

KNOUT. (On prononce le T.) n. m. Supplice du fouet en Russie. Le supplice du knout. Donner le knout.

Il se dit aussi du Fouet même. Le malheureux mourut sous les coups du knout.

Traductions

knout

knut