léser

léser

v.t. [ du lat. laesus, blessé, de laedere, blesser ]
1. Causer un préjudice à qqn, à ses intérêts, nuire à : Le rachat de cette entreprise lèse les petits actionnaires défavoriser, désavantager ; avantager, favoriser
2. Produire la lésion d'un organe : L'abus d'alcool a lésé le foie attaquer, endommager

léser

(leze)
verbe transitif
favoriser porter atteinte aux intérêts de qqn Cette mesure lèse les plus pauvres. J'ai été lésé dans l'affaire.

LÉSER

(lè-zé. La syllabe lé prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je lèse, excepté au futur et au conditionnel : je léserai, je léserais) v. a.
Faire tort, infliger un dommage. Il a été lésé par son associé.
Terme de chirurgie et de médecine. Blesser, endommager. Le coup a lésé un des poumons. Les fonctions du foie sont lésées par la présence d'hydatides. La balle lésa le tendon.
Se léser, v. réfl. Être lésé, vicié.
À l'égard des accouplements des mulets entr'eux, je les ai présumés stériles, parce que de deux natures déjà lésées pour la génération, et qui par leur mélange ne pourraient manquer de se léser davantage, on ne doit attendre qu'un produit tout à fait vicié ou absolument nul [BUFFON, Quadrup. t. VII, p. 234]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. LÈSE.

léser

LÉSER. v. tr. Faire tort. Je craindrais de vous léser. Il s'est considéré comme lésé dans ce partage. Être lésé de plus de la moitié du juste prix. Je suis la seule partie lésée. Il n'y a personne de lésé dans cette affaire.

Il signifie, en termes de Chirurgie, Blesser, endommager. La balle a lésé le poumon.

leser

Leser, Il vient de Laedere, ou de Laesus.

Leser la Majesté, Imminuere Maiestatem.

Condamné de lese Majesté, Maiestatis damnatus.

Synonymes et Contraires

léser

Traductions

léser

damage, injure

léser

ledere

léser

[leze] vt
(moralement) → to wrong
(MÉDECINE) → to injure