lézard

(Mot repris de lézards)

lézard

n.m. [ anc. fr. laisarde, du lat. lacerta ]
1. Reptile à pattes courtes et à longue queue.
2. Peau tannée de grands reptiles tropicaux ressemblant à des lézards, et qui est utilisée en maroquinerie.
3. Fam. Difficulté imprévue ; problème gênant : Il n'y a pas de lézard entre nous.
Faire le lézard,
Fam. se prélasser au soleil pour se réchauffer ou bronzer ; lézarder.

LÉZARD

(lé-zar ; le d ne se prononce et ne se lie jamais ; au pluriel, l's ne se lie pas : des lé-zar agiles ; cependant quelques-uns la lient : des lé-zar-z agiles) s. m.
Nom d'un genre de reptiles sauriens à langue échancrée au bout, à pattes à cinq doigts légèrement comprimés. Les lézards sont ovipares.
Les animaux beaucoup plus remarquables que recèlent ces mêmes schistes, ce sont les lézards volants que j'ai nommés ptérodactyles [CUVIER, Révol. p. 304]
J'en épelais le premier signe [une inscription du Colysée] ; Mais, déconcertant mes regards, Un lézard dormait sur la ligne Où brillait le nom des Césars [LAMART., Médit. le Lézard.]
Se chauffer au soleil comme un lézard, se mettre au soleil pour s'y réchauffer (les lézards des murs recherchent le soleil). Fig. C'est un pauvre lézard, se dit d'un homme misérable, qui ne saurait ni nuire, ni rendre service. Vivre comme un lézard, vivre seul, isolé.
Desfontaines est détesté, et vit seul comme un lézard [VOLT., Lett. Thiriot, 18 nov. 1736]
Nom de différents animaux. Lézard de mer, le callionyme dragonneau. Lézard écailleux, le pangolin.
Petite constellation boréale.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    N'i avoit nes [même] une leisarde, Ne rien nule qui mal lui face [, la Charrette, V. 3122]
  • XIIIe s.
    Lisardes sont de trois manieres : une grans et une petite.... [BRUN. LATINI, Trés. p. 194]
  • XVIe s.
    Faux detracteurs à langue de lezars, Vostre langue lezarde Veuillez donc reprimer [J. MAROT, V, 303]
    Le chameleon, qui est une espece de lizart tant admirable que.... [RAB., Pant. IV, 2]
    Le muscle hypothenar ou le lezar, est pour le petit doigt [PARÉ, IV, 42]
    Pistoles, pistolets, petits bidets, et autres semblables, petits lezards et scorpions que l'on peut aisement cacher dedans ses chausses [ID., IX, Préf.]

ÉTYMOLOGIE

  • Berry, lizard, lizerd ; génev. liuzard ; provenç. lazert, lauzert ; anc. catal. laert ; catal. mod. llagart ; espagn. et portug. lagarto ; ital. lacerta, lucerta ; du lat. lacertus (d'où lézard) ou lacerta (d'où l'ancien français lezarde).

lézard

LÉZARD. n. m. Genre de reptiles sauriens à quatre pattes et à longue queue. Les lézards habitent ordinairement dans les trous de muraille. Un gros lézard. Un lézard vert. Un lézard gris.

Fig. et fam., Faire le lézard, Se chauffer paresseusement au soleil comme le lézard.

lézard


LÉZARD, s. m. LÉZARDE, s. f. [Lézar, zarde: 1re é fer.] Le Lézard est un animal ovipâre, à quatre pieds et à longue queûe. = Lézarde, crevasse, qui se fait dans un mur.

Traductions

lézard

Eidechselizardhagedisחומט (ז), חרדון (ז), לטאה (נ), שממית (נ), לְטָאָה, חַרְדּוֹן, שְׂמָמִית, לטאהakkedis, akkeldis, akkerdisllangardaix, sargantanaještěrkafirbenlacertolagartoliskoトカゲøgle, firfislejaszczurkaящерицаödlakertenkeleящірка蜥蜴Σαύραlucertolaسِحْلِيَّةٌgušter도마뱀lagartoสัตว์เลื้อยคลานเช่นจิ้งจกหรือตุ๊กแกcon thằn lằnгущер (lezaʀ)
nom masculin
petit reptile

lézard

[lezaʀ] nm
(= animal) → lizard
(= peau) → lizard-skin