lais

LAIS

(lê) s. m. pl.
Terme d'eaux et forêts. Nom qu'on donne aux jeunes baliveaux qu'on laisse, en coupant un taillis, afin qu'ils croissent en haute futaie.
Terme de jurisprudence. Atterrissement, alluvion, ce que la mer ou une rivière donne d'accroissement à un terrain. Le ministre des finances annonce de temps à autre qu'on doit procéder à l'aliénation de certains lais de mer. On dit fort souvent, au lieu de lais simplement, les lais et relais de la mer.

ÉTYMOLOGIE

  • Laisser.

lais

LAIS. n. m. T. d'Eaux et Forêts. Jeune baliveau de l'âge du bois, qu'on laisse quand on coupe le taillis, afin qu'il vienne en haute futaie.

Il signifie, en termes de Jurisprudence, Atterrissement, alluvion, ce que la mer ou une rivière donne d'accroissement à un terrain. Les lais d'une rivière, de la mer.