laissé, ée

LAISSÉ, ÉE

(lê-sé, sée) part. passé de laisser
Dont on ne s'est pas séparé. Laissé en route par ses compagnons. Demeuré sur la place.
Les apôtres laissés pour morts [BOSSUET, Hist. II, 12]
Abandonné.
L'homme fut laissé à lui-même [BOSSUET, Hist. II, 1]
Légué.
Voici le quatrième exemple que nous voyons d'États laissés par testament au peuple romain [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. IX, p. 427, dans POUGENS]
S. m.Terme de rubanerie. Tous les points blancs d'un patron qui désignent les hautes lisses.
Terme de commerce. Un laissé en compte, marchandises étrangères qui sont restées à la douane pour le règlement d'un compte.