lama

1. lama

n.m. [ mot esp., du quechua ]
Mammifère ruminant de la cordillère des Andes qui a une toison laineuse.

2. lama

n.m. [ d'un mot tibétain ]
Moine bouddhiste, au Tibet et en Mongolie.

lama

(lama)
nom masculin
mammifère des régions montagneuses d'Amérique du Sud de la laine de lama

LAMA1

(la-ma) s. m.
Nom des prêtres de Bouddha au Thibet et chez les Mongols.
Les lamas avouent eux-mêmes qu'ils ne sont pas des dieux ; mais ils prétendent représenter la divinité [RAYNAL, Hist. phil. V, 17]
Grand lama, ou dalaï-lama, chef de la religion au Thibet et chez les Mongols.
Le mort saisit le vif, et le bon peuple qui ne voit ni les derniers moments du défunt, ni l'installation du successeur, croit toujours que son grand lama est immortel, infaillible et impeccable [VOLT., Lett. Chin. lett. 11]
On a dit dans l'Occident que la chaise percée du grand-lama était distribuée comme relique.
Plus loin, du grand lama les reliques musquées [ID., Ép. au roi de la Chine.]

ÉTYMOLOGIE

  • Thibetain, blama, prononcé lama, littéralement le supérieur, de bla, au-dessus, et le suffixe ma.

lama

LAMA. n. m. Nom des prêtres de Bouddha, au Thibet et chez les Mongols.

Le grand lama ou dalaïlama, Chef suprême de la religion bouddhique. Le grand lama passe pour une incarnation de la divinité.

lama

LAMA. n. m. T. de Zoologie. Quadrupède ruminant du Pérou, employé comme bête de somme et dont le poil sert à fabriquer des tissus.
Traductions

lama

Lama

lama

lama

lama

לאמה (ז), לָמָה, לאמה

lama

лама

lama

lama

lama

lama, llama

lama

lamao

lama

lama, llama

lama

شتر بیکوهان

lama

laama, lama

lama

láma

lama

lama, llama

lama

lama

lama

ラマ, ラマ属

lama

라마

lama

llama

lama

lama

lama

lhama, lama

lama

llama

lama

lama

lama

Lama

lama

Lama

lama

[lama] nmllama