lenticulaire

lenticulaire

ou

lenticulé, e

adj.
En forme de lentille : Les taches lenticulaires du pelage d'un animal.

LENTICULAIRE

(lan-ti-ku-lê-r') adj.
Qui a la forme d'une lentille. Tache lenticulaire. Verre lenticulaire, verre auquel on a donné la forme d'une lentille et qui rassemble les rayons solaires à un foyer. Os lenticulaire, le plus petit des osselets de l'ouïe. Pierre lenticulaire, ou, substantivement, une lenticulaire, sorte de fossile.
Ces lentilles et ces grains d'orge sont des pétrifications de coquilles connues par tous les naturalistes sous le nom de pierre lenticulaire [BUFF., Hist. nat. Preuv. théor. terr. Œuv. t. I, p. 417]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Il faut couper et aplanir les asperités avec un instrument nommé lenticulaire ; ainsi nommé, parce que à son extremité il ressemble à un pois de lentille mousse et poly [PARÉ, VIII, 20]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. lenticular ; du lat. lenticularis, de lenticula, lentille.

lenticulaire

LENTICULAIRE. adj. des deux genres. T. didactique. Qui a la forme d'une lentille. Verre lenticulaire. Pierre lenticulaire. Corps lenticulaire. Os lenticulaire, Le plus petit des osselets de l'oreille. En termes d'Anatomie et de Médecine, on dit, dans le même sens, LENTICULÉ, ÉE, et LENTIFORME.

lenticulaire


LENTICULAIRE, adj. LENTILLE, s. f. [Lantikulère, lanti-glie; 1re lon. 4e è moy. et long au 1er: mouillez les ll du 2d.] Lentille est, 1°. une espèce de légume. Ménage disait aussi nentille, et le préférait. Il a été seul de son sentiment. Si les Parisiens disent encôre nentille, comme Ménage assure qu'ils le disaient de son tems, ce ne peut être que les badauds de Paris. = Taches rousses, qui viènent aux mains et au visage, et qui ressemblent à des lentilles. Trév. et le Rich. Port. disent, en ce sens, lentilleux, qui est semé de taches ou lentilles. "Visage lentilleux. L'Acad. ne le met point. = 3°. Verre convexe des deux côtés: verre lenticulaire, ou lentille.

Traductions

lenticulaire

דמוי עדשה (ת)